BiblioMonde

Deuil des chiens (Le)

par Abdelhak Serhane

( Livre )
Le Seuil
janvier 1998, 288 p., 18.75 euros

ISBN : 2020320517

C'est l’histoire de quatre sœurs qui se retrouvent à la rue à la mort de leur mère, expulsées par un père soumis à sa nouvelle épouse. Elles reviennent dix ans plus tard pour raconter leur vie d’infortune. Un conte cruel qui dénonce les tares d'une société patriarcale.

« Nous étions quatre sœurs. Chassées de chez nous par notre propre père, un homme brutal et pourtant trop faible pour résister à la tyrannie de sa nouvelle épouse, nous nous sommes retrouvées seules face à notre destin. À la croisée des chemins, nous nous sommes séparées, après avoir juré que, dix ans plus tard, jour pour jour, nous reviendrions pour raconter au père ce que le sort aurait réservé… Dix ans plus tard, nous ne sommes plus que trois sœurs. Le père vient de mourir. C’est à son cadavre déjà rongé par les mouches que nous faisons le récit de nos diverses infortunes. Histoire hallucinées, toutes placées sous le signe de la fatalité, traversées tantôt tragiques, tantôt grotesques d’un pays livré à l’arbitraire, à la misère et à la corruption, nos récits sont emplis du vacarme de la vie. La vérité ultime n’est-elle pas cependant dans le silence de la quatrième sœur, le silence de plomb de celle qui a manqué le rendez-vous ? » (Quatrième de couverture).

Serhane revendique sa colère et sa révolte « comme témoignages d'attachement à ce pays qui laisse désormais ses enfants mourir de désespoir sur les côtes de la Méditerranée. Tout le monde rêve de “foutre le camp” ailleurs. Ici, l'espoir assassiné. Au-delà de nos frontières, du côté nord, il prend la forme d'un rêve simple : travailler pour devenir quelqu'un, c'est-à-dire un être humain, pour gagner le respect de soi-même et celui des autres. Se sentir en sécurité. Oui, tout simplement être. Le pays serait-il incapable d'offrir ce petit rêve à ses fils, alors que sa fortune dort sur des comptes personnels dans des banques étrangères ? » propos d’A. Serhane dans Le Magazine littéraire.

Le livre a été récompensé par le Prix de l’Afrique-Méditerranée

Sur la Toile

Une critique du livre par Haydée Sabéran, Le Matricule des Anges (juin 1998).

 
© BiblioMonde.com