BiblioMonde

Dictionnaire des mots français venant de l'hébreu

par Patrick Jean-Baptiste

( Livre )
Le Seuil
2010, 615 p., 22.9 euros

ISBN : 978-2020971522

Et des autres langues du Levant pré-islamique

Si l'origine hébraïque ou araméenne de mots comme abbé, capharnaüm, éden, jubilé, macabre, messie ou satanique, qu'on trouve pour la plupart d'entre eux dans la Bible, est aisément identifiable, la langue française en recèle bien davantage. Il y a ceux auxquels on pense, comme cascher, et ceux auxquels on ne pense pas : jobard, pâquerette, onanisme, sansonnet. Ce dictionnaire en dénombre 257, sans compter les centaines d'adjectifs, verbes ou préfixes qui en dérivent, d'abaque à zizanie, en passant par cumin, ainsi que toutes les lettres de notre alphabet, puisqu'elles sont aussi « phéniciennes », ou venant du Levant pré-islamique, que nos chiffres sont « arabes ». Véritable enquête sur les origines de la civilisation occidentale à travers l'étymologie, ce dictionnaire nous en révèle surtout les racines cachées. Il ne faudra donc pas s'étonner d'y trouver les entrées amer, ave, sécurité, science, formes latinisées d'emprunts au punique (un cousin germain de l'hébreu et du phénicien) ou certains noms grecs, mais d'origine sémitique : achillée, asclépiade, catharsis, cosmos, hémato-, herculéen, hybride, océan, sophisme, etc. D'évidence, il n'y a pas loin entre la Bible et l'Iliade... Tous ces mots témoignent du fait qu'avant Rome, avant Athènes, il y avait Tyr et Jérusalem.

Préface de Claude Hagège

 
© BiblioMonde.com