BiblioMonde

Exil

par Lion Feuchtwanger

( Livre )
Le Félin
Collection À la croisée
Langue d'origine : allemand
2000, 682 p., 25.76 euros

ISBN : 2866453832

Cette grande fresque historique, écrite entre 1935 et 1939, a été conçue comme le roman historique de l’opposition allemande au nazisme, émigrée en France. Exil n’a été publié qu’en 1956, à Berlin.

« Dès 1935, de nombreux Allemands ayant fui le régime de Hitler se sont réfugiés à Paris en laissant tout derrière eux. Confrontés à de nouvelles conditions de vie difficiles, ils doivent reconquérir leur identité. Certains font de la résistance en créant un journal qui devient le porte-parole de l'opposition allemande au régime nazi sur le sol français. Connaissant les exactions commises par les nazis et que la France ignore encore, les émigrés dénoncent inlassablement. Pour faire taire cette opposition, les nazis enlèvent un de leurs journalistes. Mais cette dernière n'en sera que plus acharnée. Le compositeur Sepp Trautwein renonce à sa musique pour écrire des articles qui vont remuer la communauté internationale. Le journaliste est libéré, mais cette victoire est vite balayée par la promulgation des lois de Nuremberg... À partir de cette intrigue inspirée d'un fait réel, Lion Feuchtwanger dresse un tableau passionnant de la société des exilés allemands. Avec mordant et tendresse, il met en scène ces "émigrés forcés", aux prises avec leurs doutes et confrontés aux nazis en poste à Paris... Tout est dit, prédit et annoncé dans ce roman historique achevé en 1939. » (présentation de l’éditeur)

« Pour point de départ de cette immense fresque, il prit l’enlèvement du journaliste juif allemand Berthold Jacob par les SS et le rachat du journal d’opposition Westland par le IIIe Reich. C’est l’époque où les nazis exterminent leur opposition dans toute l’Europe sans trop se soucier de conséquences, les pays européens s’obstinant à les trouver fréquentables.

Le cadre est donc celui de la rédaction parisienne d’un journal de l’émigration allemande. Une poignée de personnages, minutieusement décrits, nous fait entrer dans l’intimité de cette émigration. Plongée dans la misère, c’est son inévitable dégradation sociale et morale que Feuchtwanger nous dépeint. L’exil, son ampleur, son étroitesse, nous est conté sans fioriture : la misère brise les vies. Déconvenues, échecs, rien ne nous est épargné de ces malentendus cruels où les vies basculent. Ni rien non plus du carriérisme qui sévit dans les milieux nazis parisiens, qu’ils soient allemands ou français. » (extrait d’un article de Joël Jégouzo, Urbuz)


Sur la Toile

Les intellectuels allemands exilés à Sanary
Par Christian Soleil

Les écrivain allemand exilés à sanary, sur le site de la station balnéaire

Les artistes du camp des Milles

La résistance allemande au nazisme : un dossier très complet

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com