BiblioMonde

Finnois sans peine

par Tuula Laakkonen

( Livre )
Assimil
Collection Sans peine
2012, 530 p., 69 euros
Première édition : 1989
ISBN : 978-2700580334

Une méthode de langue en 100 leçons assortie de renseignements sur la culture finnoise.

Commander le livre seul (23 euros)

Même si sa structure est bien différente de celle du français, sa logique est telle que vous l'apprendrez beaucoup plus facilement que vous le pensiez : sa grammaire est moins complexe que celle du français - absence d'articles, de genres, et simplicité des conjugaisons - et sa prononciation ne présente aucune difficulté particulière. L'apprentissage du finnois, dans lequel nous vous accompagnons pas à pas, ainsi que les nombreux détails sur l'histoire, la vie quotidienne et la manière d'être et de penser des Finnois, vous ouvriront les portes de ce peuple chaleureux. Grâce au principe Assimil de l'assimilation intuitive, votre apprentissage se fera en deux phases :

- la phase passive : vous devrez vous contenter de comprendre et de répéter, en vous laissant imprégner par la langue; et, lorsque nous vous l'indiquerons,

- la phase active : vous commencerez alors à former vos propres phrases en utilisant les acquis déjà assimilés, tout en continuant à découvrir la langue.

À la fin de votre étude, vous serez capable de vous exprimer dans un finnois utile et vivant, celui utilisé aujourd'hui dans la vie quotidienne. Ne vous privez pas de l'aide précieuse des enregistrements des leçons, car rien ne vaut l'écoute de la musique d'une langue parlée pour l'assimiler en douceur.

« Son vocabulaire comprend de nombreux termes onomatopéiques, son système phonétique, riche en voyelles et pauvre en consonnes, est très simple. Les voyelles longues sont rendues par le doublement de la lettre, par exemple : kiitos qui veut dire "merci". La grammaire de cette langue est complexe : il existe plus d'une dizaine de cas dont le nominatif, le génitif, l'accusatif, le translatif…, des verbes dérivés se forment par suffixation.

On n'y trouve pas d'articles, le caractère défini ou indéfini du nom est rendu soit par la place du mot, soit par son accentuation. Enfin on peut noter une particularité curieuse de cette langue qui considère comme une unité l'ensemble formé par les deux yeux, les deux jambes, etc. pour parler d'un seul de ces éléments, il faut donc ajouter le mot qui signifie "moitié" : silmaquali.

Les mots empruntés par le finnois aux langues étrangères sont parfois très difficiles à reconnaître, ainsi viikko : "la semaine" qui vient de l'anglais "week", ou pankki : "la banque" qui viendrait du français. » (Culture.fr)

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur la Finlande et sur la langue finnoise


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.


 
© BiblioMonde.com