BiblioMonde

Grèce, figure de l'altérité

par Jean Cuisenier (direction de l'ouvrage)

( Revue )
PUF
Collection Ethnologie française
2005, 22 euros

ISBN : 213055010X


« À 1'évocation de la Grèce, aujourd'hui en France et en Europe, les images se bousculent. Ce sont d'abord celles que des générations entières d'élèves ont façonnées tout au long de leurs études, celles que certains d'entre eux, de moins en moins nombreux il est vrai, ont raffinées par leur apprentissage du grec ancien. Ce sont aussi les images que ravivent la littérature, la musique et les arts plastiques. Depuis des siècles, hommes de lettres, artistes, ambassadeurs, militaires et marins ne célèbrent-ils pas la qualité des monuments et des paysages issus de cette Grèce antique et lointaine, la beauté de ses sites, la clarté céruléenne de son air, l'intensité de sa mer, cette mer "vineuse" que célèbre Homère, parce que la couleur en est profonde comme la robe du plus épais des vins ? Ces voix stimulent ainsi, par des messages dispensés au long cours du temps, l'attrait des lieux, le caractère des hommes, jusqu'à provoquer le tourisme de masse que l'on connaît aujourd'hui. De cette continuité avec l'Antiquité, la preuve manifeste, pour l'étranger, n'est-elle pas l'extraordinaire pérennité de la langue et de son écriture ?

De ces images d'une Grèce antique et lointaine aux ruines toujours admirées, une autre série d'images se distinguent, qui pointent, à l'opposé, l'aspect oriental, voire dionysiaque de leur objet. Ce sont celles d'une Grèce de l'orthodoxie, de ses églises et de ses monastères, de ses chapelles sensibles que le voyageur croise au détour d'un chemin. Celles aussi d'une Grèce rurale et montagnarde, où l'on vaque à dos d'âne sur des sentes incertaines, allant d'un plant d'olivier à un bout de jardin non sans nourrir, en ces terroirs divisés, les passions d'où naissent les tragédies. Celles d'une Grèce maritime et pêcheuse, aux barques ancrées à l'abri de minuscules criques, aux pétroliers géants et aux grands navires sillonnant les océans d'un bout de la terre à l'autre. Celles, encore, d'une nation industrieuse et commerçante, ouverte aux influences venues d'Europe, d'Asie et d'Afrique, et capable d'en tirer habilement parti. Celles, enfin, d'une Grèce d'outre les mers, présente par ses immigrés jusqu'en Amérique et en Australie.

De toutes ces images et des stéréotypes qu'elles véhiculent, ne faut-il pas se déprendre, comme on se défait de caricatures surannées ou de pièges à pensée ? Il se peut qu'une autre représentation de ce pays et de ses hommes émerge alors, plus instruite, plus fidèle, plus attentive aux réalités du temps présent, qui surprenne les amoureux de l'Antiquité hellénique et les voyageurs les mieux avertis. C'est le risque que nous avons délibérément couru, en demandant à des Grecs de nous dire eux-mêmes ce qu'ils connaissent de leur pays et de ses hommes, tels qu'ils s'offrent aujourd'hui à leurs yeux d'observateurs et à leur entendement d'analystes, dans leur pluralité. » ( Jean Cuisenier)

Dans BiblioMonde

D’autres ouvrages sur les minorités vivant en Grèce

Notre dossier sur la Grèce (BiblioMonde)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com