BiblioMonde

La guerre de 1948 en Palestine, aux origines du conflit israélo-arabe

par Ilan Pappé

( Livre )
10/18
Langue d'origine : hébreu
Traduit par Michel Luxembourg
2005, 388 p., 100 euros
Première édition : La Fabrique - 2000
Collection : Fait et cause - ISBN : 226404036X

Un ouvrage qui a mis à jour de certains des aspects les moins avouables de la naissance d'Israël en 1948

Cinquante ans après les événements, l'ouverture des archives sur la guerre de 1948 (israélienne et anglaise) a permis à Ilan Pappé d'écrire une histoire qui remet en cause nombre de mythes. Il montre que la miraculeuse victoire d'Israël sur les armées coalisées de cinq pays arabes fut en fait la victoire logique du plus fort, du plus soutenu, du plus motivé. Il raconte l'exode des Palestiniens chassés de leurs terres et leur destin de réfugiés. Il redistribue les responsabilités de l'échec des négociations après la fin de la guerre. De ce livre, personne ne sort indemne, ni les Israéliens, ni les archaïques dirigeants palestiniens, ni les régimes arabes voisins, ni les grandes puissances. Un ouvrage indispensable pour comprendre l'actualité du conflit israélo-palestinien.

Ilan Pappé est « l’un de ceux qui ont révélé la réalité de l’expulsion de sept cents à neuf cent mille Arabes palestiniens, entre novembre 1947 et juillet 1949. Dans son principal ouvrage, La Guerre de 1948 en Palestine, aux origines du conflit israélo-arabe, il relate l’exode des Palestiniens chassés de leurs terres. Un récit qui taillait en pièces le mythe fondateur d’Israël selon lequel la population palestinienne serait partie de son plein gré dans l’espoir d’un retour rapide. Comme toujours en Israël, le système officiel a immédiatement produit une riposte destinée à placer les nouveaux historiens en position d’accusés. On trouve l’expression la mieux achevée de cette riposte dans les propos de l’historien officiel Shabtaï Teveth : "Si Israël est né dans le péché, il n’a pas droit à l’existence". Ipso facto, les nouveaux historiens deviennent ainsi des partisans de la destruction d’Israël. » (extrait d’un article de Denis Sieffert, Politis, 23 mai 2002)


Sur la Toile

Israël doit reconnaître ce qui s’est passé en 1948 par Ilan Pappé, décembre 2005


Dans BiblioMonde


Dans les mois qui précèdent : Palestine 47, un partage avorté

Comment Israël expulsa les Palestiniens : les nouveaux acquis de l'Histoire (1945-1949)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com