BiblioMonde

Haine de la musique (La)

par Pascal Quignard

( Livre )
Gallimard
Collection Folio
1997, N°3008, 6.3 euros
Première édition : Calmann-Lévy - 1996
ISBN : 2070400700

« Quand la musique était rare, sa convocation était bouleversante comme sa séduction vertigineuse. Quand la convocation est incessante, la musique repousse. Le silence est devenu le vertige moderne. Son extase. J'interroge les liens qu'entretient la musique avec la souffrance sonore. » (l'auteur)

« La musique est faite de sons qui protègent des sons, elle extirpe l'homme de "l'aboi sonore". Elle est une modulation du silence. Mais elle est aussi un piège, développe Quignard. "Les oreilles n'ont pas de paupière", nul ne peut se protéger de la contagion sonore : "l'auditeur de musique n'est pas un interlocuteur. Il est une proie qui s'abandonne." L'écoute de la musique est liée à la passivité et à l'obéissance. Quelques pages, très fortes, de La Haine de la musique évoquent la part active prise par la musique dans l'extermination des juifs organisée par les Allemands de 1933 à 1945 : "Il faut entendre ceci en tremblant : c'est en musique que ces corps nus entraient dans la chambre." Dès lors, "pour celui qui l'a le plus aimée", la musique devient haïssable, tout entière et sans remède. Elle est un instrument d'esclavage : "La musique viole le corps humain. Elle met debout. Les rythmes musicaux fascinent les rythmes corporels. (...) Ouïe et obéissance sont liées. Un chef, des exécutants, des obéissants, telle est la structure que son exécution aussitôt met en place. Partout où il y a un chef et des exécutants, il y a de la musique." » (extrait d'un article de Pierre Lepape, Le Monde, 13 Janvier 1996)

Commander l'édition originale parue chez Calmann-Lévy (1996) : 21,45 euros.

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.


 
© BiblioMonde.com