BiblioMonde

Haltes en Manchourie et en Corée

par

( Livre )
Quinzaine-Vuitton
Collection Voyager avec...
Langue d'origine : japonais
Traduit par O. Jamet et E. Suetsugu
1997, 300 p., 23 euros

Auteur : Natsume Sôseki - ISBN : 2910491064

Les récits de voyage d’un Japonais du début du XXe siècle. La relation de son voyage en Mandchourie et en Corée est précédée d’une évocation de son séjour à Londres (Textes londoniens).

« Natsume Sôseki (1867-1916) est sans doute l'un des meilleurs représentants de ce Japon de l'époque Meiji qui va à la rencontre de l'Occident pour tenter de poser les fondations d'une nouvelle société.

Le premier des deux grands voyages qu'il effectue le conduit en Angleterre, d'octobre 1900 à janvier 1903. pour un séjour d'études où il doit parfaire sa connaissance de la langue anglaise. Il se retrouve à Londres, immense moderne et polluée où la toute puissance de l'argent structure la vie sociale. Par contraste, il a une conscience aiguë d'appartenir à un autre peuple, y compris physiquement, ce dont il souffre.

De cette confrontation avec L'Occident, Sôseki laisse des textes très variés qui relatent son expérience londonienne; certains sont empreints de rêveries historiques, d'autres particulièrement cocasses.

Le second voyage, d'agrément celui-là, le mène en Mandchourie alors sous domination japonaise, puis en Corée, de septembre à octobre 1909. Invité par l'un de ses meilleurs amis occupant un poste-clef dans l'administration coloniale, il parcourt le pays avec nonchalance et cache difficilement son dédain pour les autochtones. Au cours de ses pérégrinations de Dairen à Mukden en passant par Port-Arthur, il évite les cérémonies et dîners officiels pour mieux se laisser porter par ses impressions mêlées de souvenir (il reçoit des compagnons de jeunesse) et retrouver les traces encore fraîches de la sanglante guerre russo-japonaise. » (présentation de l'éditeur)

« Si en Grande-Bretagne, Soseki a la sensation d’être "un péquenot dont on ne peut que se moquer", il le doit à ce sentiment d’infériorité que le pays du Soleil levant avait, à cette époque, à l’égard de l’Europe développée. En revanche, les voyages en Corée et en Mandchourie sous domination nippone révèlent un homme qui ne cache pas son dédain pour les populations locales. À la lecture de ce recueil, c’est finalement l’évolution de la position du Japon dans le monde que l’on vit. » (extrait d’un article de Claude Leblanc, Ovni, 1er octobre 1997)

Dans BiblioMonde

D'autres voyageurs à la même époque :

La Corée et les Coréens : Les impressions d’un jeune officier italien invité à la cour de Corée au début du XXe siècle.

Pauvre et douce Corée : le récit d’un voyageur français

Deux voyages en Corée



____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com