BiblioMonde

Histoire des Turcs

par Jean-Paul Roux

( Livre )
Fayard
2000, 494 p., 25 euros
Première édition : 1984
ISBN : 2213606722

Deux mille ans du Pacifique à la Méditerranée (sous-titre) : Cet ouvrage est une refonte du livre publié en 1984. Il a été largement réécrit dans une version plus grand public. Un chapitre sur le devenir des peuples turcs après l'effondrement de l'URSS a notamment été adjoint.

D'Alger à Pékin, les peuples turcs ont parcouru tout l'Ancien Monde : les Tabgatch qui franchissent la Grande Muraille au début de l'ère chrétienne, les Huns qui font frémir l'Occident, les cavaliers de la Horde d'Or qui brûlent Moscou, les Ottomans, les janissaires, les Grands Moghols, tous étaient des Turcs. C'est donc deux mille ans d'histoire que raconte ce livre dont les héros les plus célèbres s'appellent Attila, Gengis Khan, Tamerlan, Soliman le Magnifique, Akbar le Grand Moghol, Ataturk...

« Qui étaient-ils, d'où venaient ces Turcs qui prirent Constantinople en 1453 et qui, des siècles durant, ont fait frémir l'Occident ? On connaît les visions pittoresques que nous en ont laissées Racine et Pierre Loti, Mozart et Delacroix entré autres. Mais sait-on que leur histoire est celle d'une mosaïque de peuples qu'on a connus au cours du temps sous des noms différents ? Sait-on que de Pékin à Alger, du Pacifique à la Méditerranée, ils ont parcouru presque tout l'ancien monde et que leur rôle dans l'aventure humaine a été fondamental ? Les Tabghatch qui franchissent la Grande Muraille au début de l'ère chrétienne, les Ouïgours qui dissertent de Dieu au cœur des déserts de l'Asie, les cavaliers de la Horde d'Or qui brûlent Moscou, les Ottomans qui font de leur empire la première puissance du monde, les janissaires qui assaillent Vienne, les Grands Moghols qui créent l'Empire des Indes, tous étaient des Turcs. Les Turcs, c'est donc quelque 2000 ans d'une histoire dont les héros les plus célèbres s'appellent Attila, Tamerlan, Soliman le Magnifique, Akbar, Atatürk; c'est aussi une immense civilisation où se sont côtoyés tour à tour la violence et le sang, la paix, l'ordre, la tolérance, le mysticisme et l'art le plus raffiné. » (présentation de l'éditeur)

Sur la Toile

L'épopée du monde turc : La langue turque est connue depuis le VIIIe siècle par des inscriptions écrites en Mongolie septentrionale, mais elle présente déjà, alors, des phénomènes d’usure qui prouvent son antiquité : elle nous a livré son premier mot dans un texte chinois au IIIe siècle avant notre ère. C’est une langue agglutinante, c’est-à-dire fonctionnant par accumulations de suffixes, proche du mongol et du toungouse (groupe altaïque), parente plus éloignée du hongrois et du finnois (groupe ouralo-altaïque). Elle diffère donc fondamentalement de l’arabe et de l’iranien auxquels pourtant elle fera de nombreux emprunts, surtout lexicographiques. Les Turcs sont, au sens étroit, les habitants de la République de Turquie et, au sens large, tous ceux qui, au cours des temps et maintenant, parlent une langue turque. Se pose aujourd’hui la question de savoir si les turcophones qui vivent hors de Turquie préfèrent se définir comme Turcs ou comme membres de l’ethnie qu’ils constituent… (par Jean-Paul Roux)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com