BiblioMonde

Un homme à part

par Gilles Perrault

( Livre )
Fayard
2006, 632 p., 27 euros
Première édition : 1984
ISBN : 2213629099

La biographie d’Henri Curiel, communiste atypique et tiers-mondiste

« L’histoire de ce militant internationaliste juif, fondateur du mouvement communiste égyptien dans les années 1940, engagé en France dans le soutien à la lutte d’indépendance du peuple algérien, animateur d’un réseau de solidarité avec les mouvements de libération du tiers-monde, notamment de l’Afrique du Sud, organisateur des premiers contacts secrets entre l’Organisation de libération de la Palestine et des responsables israéliens. Henri Curiel a été assassiné à Paris le 4 mai 1978 et les responsables de ce meurtre n’ont jamais été retrouvés. » (extrait d'un article du Le Monde diplomatique, septembre 2006)

- Qui était Henri Curiel, abattu à Paris, le 4 mai 1978 par deux tueurs non identifiés ? - « Le patron des réseaux d'aide au terrorisme » à la solde du KGB comme le magazine Le Point l'annonça en couverture ? - Un agent des services israéliens, comme l'a écrit l'agence de presse soviétique Novosti ? - Un agent français, comme le croient aujourd'hui encore les services cubains ? La réalité est plus passionnante. Elle mena ce fils d'un banquier juif milliardaire du Caire, élevé chez les jésuites, du palais paternel aux prisons et aux camps de concentration de Farouk, roi d'Égypte, puis à l'exil forcé en 1950. Il avait suscité le parti communiste égyptien, fondé le parti communiste soudanais. Mais les camarades italiens le tiennent à distance et les communistes français procèdent froidement à son exécution politique. Clandestin en France, renié par tous sinon par une cohorte de fidèles insensibles aux pires diffamations, Henri Curiel rejoint en 1957 le réseau de soutien au FLN et le dirige à la suite de Francis Jeanson. Arrêté sans être jugé, libéré sans être expulsé, il crée et dirige en France, pendant plus de quinze ans, une extraordinaire Université de lutte clandestine ouverte aux mouvements de libération du tiers-monde. Ce livre raconte comment Henri Curiel transmit au Caire, en 1956, les plans de la désastreuse expédition de Suez, comment il avait obtenu pour son ami Ben Barka une audience à l'Élysée à laquelle le leader marocain se rendait lorsqu'il fut enlevé, comment Henri Curiel fit s'asseoir à la table de la paix d'anciens terroristes israéliens et palestiniens... Une vie romanesque au service d'une foi inébranlable. Pourquoi a-t-il suscité à ce point haine et passion ? Comment a-t-il pu, pendant tant d'années, influencer de manière aussi décisive l'a vie de tant d'êtres ? Gilles Perrault a fait plus que rendre justice à un homme exceptionnel : pour chacun de ses lecteurs, il lui aura rendu vie.

La réédition d'un ouvrage publié en 1998 par Bernard Barrault. Dans une postface, Gillles Perrault fait le point sur l’enquête.



Sur la Toile

La piste française

Henri Curiel, citoyen du tiers-monde par Gilles Perrault

Henri Curiel, 20 ans après (Le Monde diplomatique)

Henri Curiel, citoyen du tiers-monde (Al-Oufok)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com