BiblioMonde

Hordubal

par Karel Čapek

( Livre )
Âge d'homme (L')
Collection Classiques slaves
Langue d'origine : tchèque
Traduit par Michel-Léon Hirsch
2001, 178 p., 19 euros
Première édition : 1975
ISBN : 2825109932

L’Ulysse de Karel Capek s’appelle Hordubal. À son retour des Etats-Unis, son village ne le reconnaît pas. Il fait peur. Il est de trop. Roman paysan, roman de moeurs, roman d’un crime, Hordubal est un chef-d’œuvre de la tragédie en milieu fermé, qui nous fait remonter à la source des passions élémentaires de l’homme.

Hordubal, une tragédie paysanne et familiale, pourrait se situer, avec ses personnages frustes et instinctifs, dans le Sud agricole américain de Caldwell ou Faulkner. Hordubal ne revient-il pas des États-Unis d'ailleurs ? Il rentre chez lui, à Kriva et chez lui, il fait peur et on ne le connaît pas. Personne n'attendait son retour et la vie s'était organisée sans lui. Hordubal, c'est l'homme en trop, dont on finira par se débarrasser.

Roman paysan, roman de mœurs et finalement roman d'un crime. Exemple parfait, rigoureux de la tragédie en milieu fermé. On en oublie le lieu et le temps, concentrés sur ces personnages qui semblent eux-mêmes happés par leur destin.
Le mari, la femme, l'amant, l'enfant. Rien de plus simple, de plus direct, de plus fort. La primitivité des mœurs semble épurer les sentiments à l'extrême. Karel Capek a trouvé le langage propre à la tragédie rurale. Aucune intervention personnelle ne brise la continuité de cette analyse clinique. Nous remontons ici à la source des passions les plus élémentaires de l'homme. On est à Kriva, comme à Argos : dans cette aridité où naissent les chants les plus douloureux.

Dans BiblioMonde

D'autres classiques de la littérature tchèque

 
© BiblioMonde.com