BiblioMonde

Iéna, 1806

par Arnaud Blin

( Livre )
Perrin
2003, 239 p., 20 euros
Première édition : 1998
ISBN : 2262017514

Le 14 octobre 1806, les Prussiens sont battus à Iéna et Auerstaedt, en Saxe, par les armées napoléoniennes. Cette victoire vient quelques mois après celle d'Austerlitz sur les armées austro-russes...

« Il n'y a que deux puissances au monde, disait Napoléon en 1806, le sabre et l'esprit. À la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit. » L'Empereur ne croyait pas si bien dire. En 1806, la Grande Armée écrasait la Prusse au terme d'une campagne époustouflante. La veille de la bataille, le philosophe Hegel voyait passer devant lui l'« Esprit du monde ». Moment sublime : Iéna devient pour Hegel et des générations de penseurs la bataille marquant la « fin de l'Histoire ».

Militairement, l'affrontement du 14 octobre 1806 constitue l'un des sommets de la stratégie napoléonienne, l'Empereur manœuvrant à la perfection à Iéna, et le maréchal Davout décidant de la victoire, avec une audace inouïe, à Auerstaedt. La meilleure armée de l'Ancien Régime, héritière du grand Frédéric, disparaît d'un seul coup à l'issue d'une poursuite d'anthologie. La rupture stratégique est consommée, avec l'avènement d'une guerre d'anéantissement propre à l'époque contemporaine. Les deux grands stratèges du XIXe siècle, Clausewitz et Jomini, présents sur le théâtre, théoriseront et transmettront la formidable leçon assenée par l'Empereur. Arnaud Blin explique, raconte et commente cet événement extraordinaire au cours duquel l'Europe a basculé.



____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com