BiblioMonde

Inspecteur Ali

par Driss Chraïbi

( Livre )
Gallimard
Collection Folio
octobre 1993, N°2518, 4.5 euros

ISBN : 2070388107

Un roman policier dans le style loufoque où se confronte l’Orient et l’Occident à travers des protagonistes marocains et écossais. Le premier d'une série où l'inspecteur Ali joue le rôle principal

« Le narrateur, Brahim, écrivain de son état, grand amoureux de sa jeune femme écossaise, revient dans son Maroc natal après bien des années passées en France. Brahim est devenu mondialement célèbre avec le personnage de l'inspecteur Ali, hâbleur et provocateur, aussi expert en résolution d'énigmes policières qu'en analyses pertinentes et inattendues au sujet de l'Islam. Mais pour le moment, Brahim prépare à El-Jadida, au milieu des siens et de ses amis, la première visite de ses beaux-parents britanniques... Le choc de deux modes de vie est l'occasion d'une irrésistible galerie de portraits et d'un tableau de mœurs dont la loufoquerie n'occulte nullement la lucidité. Depuis le classique Civilisation ma mère !, on connaît l'humour tendre et ravageur de Driss Chraïbi. Il illustre de manière lumineuse dans ce retour au bercail le vieil adage "qui aime bien châtie bien". » (présentation de l’éditeur).


« Contrairement au Passé Simple, premier roman de Driss Chraïbi, L'inspecteur Ali est l'histoire d'une conciliation entre Orient et Occident possible. Si le premier mettait en scène l'incompréhension et la rupture entre un père, ancré dans les traditions, et un fils, de retour après de longues études en Occident, le second montre une voie possible de réconciliation. Reste que celle-ci ne peut avoir lieu que grâce aux personnages féminins du roman : Fiona, bien sûr, mais aussi Susan, sa mère, qui va à la rencontre des Marocains tout en restant presque caricaturalement écossaise, et Saadiya, complice de Brahim dans la mise en scène des beaux-parents et membre à part entière de la famille. Un peu comme si les véritables coupables des heurts entre Orient et Occident, c'etait les hommes et leur maudite fierté, que ce soit celle du beau-père qui se réfugie dans ses réflexes culturels dans les situations où il est surpris, ou celle de Brahim, qui fait s'effacer ses origines culturelles et sociales en assimilant une culture occidentale, et surtout ses jugements de valeurs. » (extrait d’une note critique de Ranwa sur eloueb.com)


Dans BiblioMonde

D'autres aventures de l'inspecteur Ali :


Inspecteur Ali à Trinity College

L'homme qui venait du passé

 
© BiblioMonde.com