BiblioMonde

L’intraduisible - Deuil, mémoire, transmission

par Janine Altounian

( Livre )
Dunod
2005, 202 p., 22 euros

ISBN : 2100492101

« Ce texte cherche à dégager en quoi ce sont les gestes silencieux et les mains "à l’ouvrage" des survivants, qui témoignent à leur enfant de ce qu’ils ne pourront jamais lui dire. Aussi la fidélité du descendant à cette mémoire gestuelle, constituée, telle une pellicule cinématographique sans parole, d’un "négatif" encore non "développé", soutient-elle les traces d’empreintes industrieuses en attente de réinsertion dans le champ du discours et dans l’histoire du monde ». Janine Altounian

« Si, dans mes souvenirs écrans, me reviennent toujours, puisqu’ils m’ont façonnée, “les travaux et les jours” des miens, ce n’est pas par la menace, l’angoisse de leurs récits de misère, leurs récriminations oppressantes, leurs évocations des lieux exterminés où s’enracinait leur existence, que leur souffrance irrémédiable est venue à moi. Elle s’empare paradoxalement de toute ma personne en présence de leurs travaux voués à combler l’insécurité première, au souvenir de leur peine opiniâtre, de la pauvreté ingénieuse, la ténacité créatrice, l’inébranlable affirmation avec laquelle ils aménagèrent leur vie d’exilés, les bases de la mienne. L’émotion la moins soutenable qui m’a acculée à écrire leur dénuement, c’est celle qui m’étreint devant les traces laissées par leurs mains et leur foi artisane, les dentelles aristocratiques crochetées par grand-mère, les broderies d’espérance en bouquets de ma mère, l’attention industrieuse que mon père apportait aux étoffes de l’atelier, aux matériaux protecteur du logis, à l’apprentissage de son violon. Dans la rigueur et le respect, ils célébraient tous ces rituels qui maintiennent et sacralisent les rythmes de la vie. Je ne retrouve pas dans leurs gestes au travail l’immaturité des orphelins mais leur discernement majeur. »

Ce livre explique comment survivre est le fruit d’un travail obstiné qui requiert du survivant un savoir-faire avec des restes, qualité requise finalement aussi chez l’analyste œuvrant à la survie psychique du patient. Survivre impose par ailleurs une recherche désespérée du recours au tiers à rencontrer ou à créer.

Dans BiblioMonde

Ouvrez-moi seulement les chemins d'Arménie : Un génocide aux déserts de l'inconscient

La Survivance, traduire le trauma collectif

Sur la Toile

On peut se faire une idée de cet ouvrage en en lisant un extrait important en 5 épisodes : De quoi témoignent les mains des survivants ? de l’anéantissement des vivants, de l’affirmation de la vie

On peut écouter en ligne la conférence de l'auteur le 14 avril 2005 à la bibliothèque municipale de Lyon.

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com