BiblioMonde

Istanbul, 1950-2000

par Marc Riboud

( Livre )
Imprimerie Nationale
2003, 151 p., 45 euros

ISBN : 2743304464

Album de photographie

« 1950-2000 : cinquante années du destin de la "Ville des Villes", fragments de l'étonnante pérennité de cette cité aux trois noms, sise sur la fracture du Bosphore, et habitée par un éternel mouvement de balancier entre Orient et Occident. En ouverture, Jean-Claude Guillebaud, rappelant les cycles de l'histoire qui modelèrent Istanbul, met en évidence sa démesure et la fascination qu'elle exerça, et exerce encore, sur tous ceux qui la découvrent. Pour donner à voir l'unité et la continuité d'Istanbul dans le temps, Marc Riboud choisit - apparent paradoxe - le mode de la brisure et nous offre une mosaïque composée d'instantanés, de moments éphémères et anodins, d'où surgissent les étapes d'un voyage de mémoire dans les rues et les ruelles. Il naît de cette rencontre entre un lieu et un homme une image sensible et changeante, traversée de tremblements, tout aussi fidèle à la réalité de la ville qu'à la sensibilité de l'artiste; image non pas glacée, esthétique, "éternelle" mais image essentielle d'Istanbul, "toujours prête à tenter le destin de l'autre côté du Bosphore, à accueillir le foisonnement du monde et à le faire sien". Ce que montrent les photos de Marc Riboud, c'est l'extraordinaire capacité de cette ville protéiforme à s'adapter aux évolutions et aux révolutions, à la diversité des hommes, à vivre du changement et de l'apparente contradiction, à l'image de cet étonnant cliché où trois femmes voilées de noir défilent avec assurance, fierté et envie devant un couple enlacé, partagé entre l'ostentation et la gêne. Le livre ne fait pas du temps qui passe un ferment de destruction, bien au contraire. Si Istanbul est ainsi installée dans la durée sans être seulement une "ville chargée d'histoire" c'est parce qu'elle réunit la mémoire du passé et les séductions du présent dans une osmose parfaite, perceptible dans cette photographie qui met en regard, de part et d'autre d'une affiche publicitaire, les visages d'un vieil homme et d'une jeune fille. Le temps semble s'annuler dans le regard de l'homme, indissociable de celui de l'artiste. Livre de mémoire et de mouvements, livre de regards croisés. Celui des habitants d'Istanbul sur le photographe - regards discrets, parfois envieux, parfois coquets de femmes derrière leur voile ; celui, mystérieux, de l'objectif lui-même qui fait surgir d'une scène banale dans un café, dans la rue, ou du grouillement illisible d'Istanbul l'association inattendue de l'ancien et du moderne, de l'Orient et de l'Occident, le génie unique du lieu. » (présentation de l’éditeur)

« Difficile au premier coup d'œil de dater les clichés qui mêlent les années sans hiatus, de 1953 à 2000. Les hammams, les arrière-boutiques, les maisons de thé, les toits et les minarets, les calligraphies arabes, les femmes voilées n'ont pas d'âge. Seuls les bateaux ont perdu leurs voiles... » (extrait d’un article d'Armelle Godeluck, Lire, mai 2003)

Textes de Jean-Claude Guillebaud

Dans BiblioMonde

Istanbul (Citadelles & Mazenod)

Constantinople. De Byzance à Istanbul par Stéphane Yerasimos et Winnie Denker

Notre dossier sur la Turquie

Notre dossier sur Istanbul

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.


 
© BiblioMonde.com