BiblioMonde

Itinéraires d'un républicain espagnol

par Antoine Blanca

( Livre )
Bruno Le Prince
2002, 303 p., 18 euros

ISBN : 2909634493

« L'auteur raconte les derniers jours de là guerre d'Espagne, en 1939 sur le front du Levant, et l'odyssée des bateaux antédiluviens qui quittent Alicante pour les ports algériens, chargés de vaincus républicains. La France leur impose une vie difficile dans des camps d'internement improvisés à la hâte : ils y connaissent l'angoisse et la misère, tout en s'inquiétant de leur avenir proche et du sort de leurs familles. Le héros du livre, un intellectuel de 28 ans, ami d'Alberti, de Neruda, de Miguel Hernandez et d'Antonio Machado, revient sur sa vie et nous parcourons avec lui et les siens les événements qui ont marqué l'Espagne, de sa jeunesse à la guerre civile de 1936-1939. Nous découvrons les raisons qui ont conduit ce républicain, ce socialiste, à devenir le compagnon de route du Parti communiste pendant toute la durée du conflit. À partir des carnets et des lettres écrits par son père pendant ses années d'exil en Algérie, et des souvenirs de son enfance, Antoine Blanca nous offre ici un récit bouleversant. » (présentation de l’éditeur)

« Après la mort de Franco, un silence honteux avait été négocié entre la droite au pouvoir et les socialistes qui voulaient un jour gouverner. La consigne était de ne plus parler - de ne plus écrire - sur la guerre civile et sur ses conséquences. Dans le but d'effectuer une transition démocratique, on a fini par ramener le pays à une sorte de franquisme - dans ses aspects les moins durs. Quelques romanciers ont passé outre ce consensus. D'abord Miguel Delibes, dans L'Etoffe d'un héros (Editions Verdier), et le jeune Javier Cercas, dont Les Soldats de Salamine (Actes Sud) constitue un grand succès littéraire en Espagne. Fils de républicains né dans ce pays et réfugié en France depuis son enfance, Blanca nous raconte les vicissitudes vécues par son père, un intellectuel ami de Rafael Alberti, de Pablo Neruda et d'Antonio Machado. D'une écriture directe et concise, il relate l'exil, l'angoisse et la misère dans des camps d'internement de réfugiés en Algérie, où ce socialiste politiquement déchiré devient compagnon de route du Parti communiste. » (Ramón Chao, Le Monde diplomatique, janvier 2003)

Sur la Toile

Commentaire sur ce livre

Dans BiblioMonde

D’autres livres sur l’exil des républicains espagnols en France


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com