BiblioMonde

Jomard : Le dernier Égyptien (1777-1862)

par Yves Laissus

( Livre )
Fayard
2004, 654 p., 26 euros

ISBN : 221361525X


Une biographie évoquant la longue carrière de cet orientaliste et géographe, bourreau de travail à la personnalité attachante, qui n’a pas été reconnu à sa juste valeur par Napoléon.

Né à Versailles, le 17 novembre 1777, Édme-François Jomard a traversé plusieurs régimes politiques, du règne de Louis XVI au Second Empire (il est mort le 23 septembre 1862), en passant par la Révolution, l’Empire et la Restauration.

Elève du Collège Mazarin, il passe pour l’école des Ponts et Chaussées, avant d’entrer à l’École Polytechnique que Gaspard Monge vient de créer. C’est dans le sillage de Monge que Jomard participe à l’expédition d’Egypte comme géographe, et qu’il entre dans le petit cercle fermé des savants que l’on appelle « Égyptiens ».

Jomard a mené à son terme le travail colossal de la publication de la Description de l’Égypte, achevée sous le règne de Louis-Philippe : quarante-trois auteurs dont Jomard lui-même, ont fourni 157 mémoires. Passionné par les questions d’enseignement et les problèmes d’alphabétisation, Jomard, égyptologue convaincu, a créé l’École égyptienne pour former les jeunes Égyptiens à la culture occidentale.

Il a dirigé le département des cartes et plans à la Bibliothèque royale. Il a été l’un des fondateurs de la Société de géographie, et de la Société d’ethnographie américaine et orientale.

Enfin, depuis 1818, Édme-François Jomard a été un académicien exemplaire, prenant à cœur sa mission. Il est choisi par ses confrères pour présider l’Académie des inscriptions et belles-lettres deux fois, en 1838 et 1853, précisément les deux années où la présidence de cette Académie est celle de l’Institut tout entier. Lorsqu’il meurt en 1862, il est l’un des plus anciens membres de l’Institut. (source : Canal Académie)




____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com