BiblioMonde

Kazakhstan

par

( Livre )
Petit futé
Collection Country guides
2012, 186 p., 16 euros

ISBN : 978-2746959439

Le seul guide touristique en français sur ce pays

« Bienvenue au Kazakhstan ! Neuvième pays au monde par sa superficie, ce vaste territoire est par excellence le pays de la steppe, même si cette terre des nomades est bien loin, aujourd'hui, de coller à ce que veut bien imaginer l'inconscient collectif. Des décennies de domination russe puis soviétique, et la sédentarisation forcée sous Staline ont considérablement modifié les villes et les paysages d'un pays où la nature était reine. Il en résulte un portrait contrasté, où l'on se trouve déjà en Asie centrale mais où l'on n'a pas tout à fait quitté la Russie, où se côtoient nomades et sédentaires, steppes et montagnes, mers et déserts, Kazakhes et Russes entourés d'une multitude de minorités ethniques : Ouïghours, Dungans, Tatars, Ukrainiens, Allemands, Coréens... Un véritable melting-pot de populations, de modes de vie et de paysages.

La capitale, Astana, qui mettra encore une vingtaine d'années avant de finir sa croissance au coeur de la steppe, et dont la folle architecture témoigne du potentiel financier offert au pays par ses gigantesques réserves de pétrole et de gaz, est une ville futuriste autour de laquelle les autres semblent être restées figées aux années précédant l'indépendance. Seule Almaty, l'ancienne capitale, où il est possible de se faire coiffer chez L'Oréal ou de s'habiller chez Dior, a véritablement des allures de ville. Les autres étapes, toujours espacées de centaines de kilomètres, sont toujours des petits univers à elles-seules : en une journée de train on passe de l'architecture timouride à Turkestan aux visions désolantes d'Aralsk, l'ancien port sur la mer d'Aral, ou bien, de l'autre côté du pays, aux paysages sauvages et préservés des monts Altaï. Partout, les occasions de sortir des sentiers battus (très peu sont battus, de toutes manières) constituent des opportunités uniques d'aller à la rencontre d'une population chaleureuse et hospitalière. À Aktau, à Semey, à Karaganda on découvrira les plages "à la russe" de la mer Caspienne, les anciens goulags, les maisons des grands auteurs russes exilés dans la steppe... À moins que vous ne préfériez randonner en cherchant l'aventure autour des rives sauvages du lac Balkach ou dans la chaleur aride du plateau d'Oustiourt. C'est un peu cela le Kazakhstan aujourd'hui : un champ des possibles où, n'en doutez pas, vous serez souvent le premier voyageur à poser le pied. » (Hervé Kerros, journaliste indépendant)


Dans BiblioMonde

Notre dossier sur le Kazakhstan


 
© BiblioMonde.com