BiblioMonde

Les objets messagers de la pensée inuit

par Giulia Bogliolo Bruna

( Livre )
Harmattan (L')
2015, 232 p., 24.5 euros

ISBN : 978-2343068411 - collection : Ethiques de la création

Un ouvrage humaniste qui invite à explorer les mystères d’une civilisation chamanique, embrumée de sacré et respectuese des équilibres naturels, en se penchant sur son expression artistique traditionnelle, ses messages, ses langages cryptiques, ses symboles occultes…

Transcription sculpturale d’une pensée chamanique par la pierre, l’os et l’ivoire, l’art inuit traditionnel est épiphanie d’un « réel magique » et matérialisation d’une cosmovision. À l’écoute du monde, le chamane-sculpteur célèbre la puissance et le vitalisme d’une Nature parsemée de signes. Le geste épouse la forme initiale de la matière et dévoile le « sujet caché » qu’elle abrite.
D’une troublante beauté, les miniatures zoo-anthropomorphes des périodes Dorset et Thulé expriment, dans leur polysémie, une « esthétique de la fonctionnalité » (« beauté utile »), ainsi qu’une vision animiste fondée sur la connaturalité entre les règnes et le métamorphisme.
Au fil du temps, ces « pensées qui tiennent dans la main » ont acquis le statut de créations artistiques et d’objets- témoins, qui retracent, dans une efflorescence de formes et de styles, une histoire de migrations, contacts, transferts et métissages culturels. « Vestiges mémoriels » d’une culture subtile de l’oralité, ces objets-messagers de la pensée inuit traversent les siècles et « parlent » à ceux qui savent les écouter…

Cet ouvrage s’accompagne d’un riche corpus iconographique (images en couleur, croquis, photos).

« Par son remarquable ouvrage, Les objets messagers de la pensée inuit […] Giulia Bogliolo Bruna a introduit l’Italie dans cet aréopage assez jalousement fermé de chercheurs américains, canadiens, anglais, danois, russes, français, allemands, japonais, s’interrogeant, livre après livre, sur les peuples du Grand Nord et leur mystère. […]
Et ce livre, particulièrement tourné vers les messages de l’art inuit, leur cohérence philosophique, témoigne de la vigueur de sa pensée et sa volonté exploratrice. […] Cette nouvelle publication est un témoignage de la vitalité de la pensée italienne forte de son immense capital humaniste ». (extrait de la préface du professeur Jean Malaurie)

Postface de Sylvie Dallet

 
© BiblioMonde.com