BiblioMonde

Les phénomènes ultras en Italie

par

( Livre )
Mare et Martin
2006, 260 p., 21 euros

ISBN : 2849340227

Historique du mouvement des groupes de supporters-ultras de 1968 à 2005


En Italie, la passion pour le football n'est plus à prouver, que ce soit à travers l'exubérance de ses tifosi, l'ambiance dans les stades ou les incidents violents qui caractérisent les jours de matchs. C'est en 1968 que le premier groupe ultras voit le jour dans la péninsule. À la différence des autres supporters, les ultras assistent activement à la partie en soutenant leur équipe pendant toute la rencontre. Ils se munissent de banderoles pour marquer leur territoire et usent de nombreux drapeaux et fumigènes, produisant de véritables spectacles colorés qui se déroulent en concomitance de l'événement sportif. Mais surtout, ils n'hésitent pas à aller s'affronter violemment avec les ultras d'équipes rivales. Le phénomène s'est rapidement développé, dépassant même le cadre italien pour inspirer les supporters de l'Europe entière.

L’auteur, Sébastien Louis mène depuis de nombreuses années des enquêtes de terrain dans les stades italiens. Il brosse ici le portrait étonnant d'un mouvement qui reflète l'évolution de la scène politique et sociale italienne, mais qui ne s'y réduit pas. Le regard porté sur ce phénomène nous conduit bien au-delà des clichés réducteurs sur la violence et l'extrémisme politique dans les stades. Il en dévoile les différentes étapes depuis ses débuts, ses tensions internes, mais aussi les ressorts les plus cachés.

« L'affaire des hooligans du Paris-Saint-Germain l'a démontré : en période d'emballement médiatique, il se dit souvent tout et n'importe quoi sur les supporters de football. Au risque, par exemple, de confondre hooligans et ultras. Il existe pourtant des différences importantes que Sébastien Louis montre bien dans son livre Le Phénomène ultras en Italie. Cet ouvrage très complet en dit plus sur la société italienne que bien des études sociologiques. Les dizaines de milliers de jeunes dont il est ici question forment des groupes passionnés, très organisés, parfois violents. L'auteur raconte les coulisses de ce milieu. Il aide ainsi à comprendre le versant français du phénomène : en France aussi, les ultras sont désormais des acteurs à part entière du football. » (Philippe Broussard, L’Express, janvier 2007)

Préface de Christian Bromberger

Dans BiblioMonde

Le football, une peste émotionnelle : La barbarie des stades

Footmania : critique d'un phénomène totalitaire

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.





 
© BiblioMonde.com