BiblioMonde

Les souvenirs m'observent

par Tomas Tranströmer

( Livre )
Castor astral
Langue d'origine : suédois
Traduit par Jacques Outin
2011, 101 p., 14.2 euros

ISBN : 978-2859208912

L'autobiographie du poète

« "Ma vie." Quand je pense à ces mots, je vois devant moi un rayon de lumière. Et, à y regarder de plus près, je remarque que cette lumière a la forme d'une comète et que celle-ci est pourvue d'une tête et d'une queue. Son extrémité la plus lumineuse, celle de la tête, est celle de l'enfance et des années de formation. Le noyau, donc sa partie la plus concentrée, correspond à la prime enfance, où sont définies les caractéristiques les plus marquantes de l'existence. J'essaie de me souvenir, j'essaie d'aller jusque-là. Mais il est difficile de se déplacer dans cette zone compacte : cela semble même périlleux et me donne l'impression d'approcher de la mort. Plus loin, à l'arrière, la comète se dissout dans sa partie la plus longue. Elle se dissémine, sans toutefois cesser de s'élargir. Je suis maintenant très loin dans la queue de la comète : j'ai soixante ans au moment où j'écris ces lignes. » Tomas Tranströmer.

« Tout est curieux dans le récit, à la fois décalé et précis. L’auteur compare sa vie à une comète dont la tête lumineuse correspond aux années accessibles à l’effort de remémoration, tandis que la petite enfance est un noyau compact, difficile d’accès au point qu’y pénétrer apparaît périlleux et donne l’impression d’approcher de la mort. » ( Benoît Laureau)

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur la Suède



 
© BiblioMonde.com