BiblioMonde

Lion et le Moucheron (Le)

par

( Livre )
Odile Jacob
2000, 463 p., 27.44 euros

ISBN : 273810777X

L'Histoire des marranes de Toulouse au XVIIe siècle (sous-titre) par Jacques Blamont. L'auteur retrace plusieurs sagas familiales.

« Pendant la première moitié du XVIIe siècle, des juifs portugais et espagnols, convertis au catholicisme depuis des générations et pourtant fidèles dans leur cœur à une fois qu'ils connaissaient à peine, s'établirent en France et entreprirent non seulement de vivre en pratiquant une religion interdite, mais aussi d'acquérir pouvoir et richesse sous un gouvernement qui entendait régner absolument sur les consciences. Menant une double vie sous le masque du conformisme, ces marranes se savaient menacés et se gardèrent d'investir dans des biens immeubles. Lorsque les périls se firent plus grands, ils s'envolèrent ailleurs, vers Amsterdam notamment. Les historiens racontent volontiers la vie des grands personnages; les hommes obscurs les occupent moins. Surtout lorsqu'ils se cachent... Jacques Blamont a mené cette enquête historique qui va de l'installation des marranes dans la région de Toulouse jusqu'à la condamnation à mort de Roque de Leon et de ses amis en 1685. A travers leur saga familiale, c'est le climat politique des provinces au siècle de Louis XIV qui est ainsi reconstitué, l'affrontement entre pouvoir central et potentats locaux, les jalousies suscitées par la réussite marchande des marranes, leurs relations ambiguës avec l'establishment. » (présentation de l'éditeur)

Jacques Blamont, philosophe, est professeur à l'université Paris-VI.

« Une agglomération séphardite se constitua en France, où les Juifs n'avaient pas droit de séjour depuis l'expulsion médiévale. Au XVIe siècle, les Marranes du Portugal s'établirent dans le Midi de la France, à Bordeaux, avec l'autorisation du roi de France. Ils n'avouèrent pas leur désir de redevenir Juifs et portèrent le nom de "néo-Chrétiens" ou "Portugais". On les considérait comme de bons catholiques et l'on ne remarqua pas d'abord que, clandestinement, ils observaient la coutume juive. Beaucoup plus tard seulement, il apparut que c’étaient des Juifs cachés, mais le gouvernement français ne songea pas à les chasser, car les " Portugais " étaient presque tous de gros négociants qui, grâce à leurs affaires, animaient le commerce à Bordeaux, à Marseille et dans d'autres villes françaises, qu'ils mettaient en relation avec des contrées lointaines. Tout le commerce du Midi de la France aurait périclité, si on les avait renvoyés. Ils furent donc laissés dans leurs villes et, plus tard, il leur fut permis de fonder des communautés juives officielles. À la fin du XVIIe siècle, la France conquit sur l'Allemagne l'Alsace. Ainsi, ce pays catholique, qui avait voulu autrefois se purifier de la "profanation" juive, acquit en même temps que cette province, une grande population juive. Une nouvelle "question juive" naquit, que la France ne résolut qu'après la révolution de 1789. » (extrait du Précis d'Histoire juive, Éditions du Cerf)

Sur la Toile

Le cahier trouvé à Bayonne : Comment le commandant Pereyre transcrivait, à l’usage de sa femme, les rituels juifs en caractères français – et ce que cela nous révèle sur les traditions des Juifs portugais. Bordeaux et Bayonne, ont abrité durant ces derniers siècles les descendants des Marranes venus d’Espagne et du Portugal par vagues successives à partir de la moitié du XVIe siècle. Pendant les premiers siècles, ils étaient appelés "marchands portugais" ou "nouveaux chrétiens". Ce n’est qu’à la fin du XVIIe siècle qu’ils revinrent au judaïsme sans plus se cacher; et c’est au commencement du XVIIIe siècle que ce retour fut officiellement entériné après qu’en 1723 le royaume de France octroya aux "nouveaux chrétiens" le droit de pratiquer publiquement leur judaïsme. (par Moshé Bar Asher, L’Arche septembre 1998)

Dans BiblioMonde : d'autres livres sur les Marranes

La Foi du souvenir par Nathan Wachtel, Le labyrinthe des marranes (sous-titre)

Histoire des marranes par Cecil Roth

La Nef marrane par Anne-Lise Polo.

Traditions musicales judéo-portugaises en France par Hervé Roten

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com