BiblioMonde

Mémoire du mal, tentation du bien

par Tzvetan Todorov

( Livre )
Livre de poche (Le)
2002, 476 p., 8.5 euros
Première édition : Robert Laffont - 2000
ISBN : 2253943215

Enquête sur le siècle

« Que nous a apporté le XXe siècle ? Le pire : un régime politique inédit, le totalitarisme, dont les deux variantes, communisme et nazisme, ont provoqué la mort de millions d'êtres humains, la torture, la déportation, l'humiliation de millions d'autres; pourtant, ses protagonistes aspiraient au bien, non au mal. Heureusement pour nous, la démocratie l'a vaincu ; mais elle-même n'est pas immunisée contre la tentation du bien, qui peut la conduire à cultiver chez soi le "moralement correct", et, à l'étranger, à larguer ses bombes, atomiques ou "humanitaires". Le meilleur : quelques individus au destin dramatique, à la lucidité impitoyable, sillons lumineux dans un siècle de ténèbres, qui ont continué malgré tout de croire que l'homme mérite de rester le but de l'homme; ils nous aident aujourd'hui à ne pas désespérer. Vassili Grossman et Margarete Buber-Neumann, David Rousset et Primo Levi, Romain Gary et Germaine Tillion nous montrent qu'on peut résister au mal sans se prendre pour une incarnation du bien. Ce livre décrit l'un et l'autre. Le bon usage de la mémoire est celui qui sert une juste cause, non celui qui se contente de reproduire le passé. » (l'auteur)

« Todorov est allé chercher le meilleur du siècle chez les hommes et les femmes du refus, ceux qui ont réussi à garder les yeux ouverts, de Vassili Grossman à Germaine Tillion. L'un de ces valeureux se nomme Romain Gary, ce "minoritaire-né", qui savait que personne n'a droit à l'innocence éternelle. Beaucoup d'esprits, et non des moindres (de Barrès à Sartre), se sont abonnés au mensonge pour servir une politique. Le mensonge a été comme une tache durable sur notre histoire et sur la vie intellectuelle de notre pays. Le salut est venu de ceux qui faisaient leur vie et leur œuvre par des chemins de traverse et plaçaient toujours l'homme au-dessus des fins terrestres qu'il lui plaît de s'inventer. » (Daniel Rondeau, L’Express, 4 janvier 2001)

Dans BiblioMonde

Face à l’extrême : réflexion sur les tragédies du XXe siècle


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com