BiblioMonde

Madame Chiang Kai-shek, un siècle d'histoire de la Chine

par Philippe Paquet

( Livre )
Gallimard
2010, 784 p., 28.4 euros

Collection : La Suite des temps - ISBN : 978-2070129362

Cette première biographie en français de Madame Chiang Kai-shek révèle une vie hors du commun. Une volonté de réhabilitation d'un personnage et d'un régime, celui de Une volonté de réhabilitation d'un personnage et d'un régime fort peu démocratique à Taïwan, fort peu démocratique

Née Mayling Soong en 1898 à Shanghaï, morte à 105 ans à New York, la première dame de la Chine républicaine joua un rôle si déterminant dans l'histoire de son pays qu'un journaliste put écrire : « Le plus grand homme d'Asie, c'est elle. » À partir de nombreuses sources inédites et d'enquêtes de terrain, Philippe Paquet corrige le jugement négatif généralement porté sur le couple Chiang. À l'heure où, en Chine même, celui-ci fait l'objet d'une réhabilitation officielle pour son patriotisme et sa contribution à la modernisation du pays, l'auteur dépeint en Madame Chiang plus qu'une femme d'action, d'influence et de pouvoir, une véritable femme d'État. Chiang Kaï-chek aurait-il connu le même destin sans sa femme ? Elle lui apporta l'argent de la bourgeoisie shanghaïenne, l'associa par alliance au père de la République, Sun Yat-sen, et lui procura, via le réseau missionnaire, une reconnaissance internationale. Sans la fascination des Américains pour cette Chinoise chrétienne éduquée aux États-Unis le soutien de Washington au Kuomintang n'aurait pas été aussi massif ni aussi durable. L'histoire de la Chine en aurait été changée.

Préface de Simon Leys


Dans BiblioMonde

Notre dossier sur Taïwan

L'âge d'or de la bourgeoisie chinoise, 1911-1937

L'histoire de Shanghaï

 
© BiblioMonde.com