BiblioMonde

Maghreb et la mer à travers l’histoire (Le)

par

( Revue )

Collection Mésogeios
avril 2000, N�7, 22.87 euros

Éditeur : Hêrodotos - ISBN : 2911859081

Ce recueil thématique coordonné par le byzantiniste Tahar Mansouri, soutient l'idée que la méditerranéité des populations du Maghreb est confirmée de l'Antiquité jusqu'au bas Moyen-Âge, de la Carthage punique et romaine, au royaume vandale et à Byzance, jusqu'à l'islam.

« Quatorze contributions de chercheurs tunisiens, français et italiens (pour la plupart antiquistes, médiévistes et modernistes) tendent à démontrer que la Méditerranée demeure une "mer partagée", jusqu'au XIe siècle : les "Maghrébins" n'auraient été contraints de "tourner le dos à la mer" qu'à l'époque des croisades. Aux temps modernes, lorsque Espagnols et Ottomans se livrent encore bataille sur l'eau, les flottes occidentales contrôlent l'espace maritime sans pour autant le dominer complètement : la mer, canal de transmission du savoir et du savoir-faire, attire plus qu'elle ne repousse. Le Maghreb, terre de toutes les interactions reste un intermédiaire obligé entre l'Europe et le monde saharien et sub-saharien. Parmi des contributions essentiellement historiques, on remarquera une étude géographique sur la croissance urbaine et le transfert de l'eau en Tunisie à l'époque contemporaine (Abdallah Chérif). Trois antiquistes, A. Barkaoui, N. Tlili et M. Ben Moussa évoquent, respectivement, un projet d'intégration à l'Empire macédonien du bassin occidental de la Méditerranée, la mobilité de savants grecs en Afrique romaine, et la circulation des sigillées africaines de la Tunisie septentrionale. La plupart des contributeurs visent à expliquer les relations, conflictuelles ou pacifiques entre l'Europe et le Maghreb au Moyen-Âge (Philippe Gourdin) : représentations de la mer et des relations maritimes avec l'Afrique chez les Byzantins des VIIe-XIe siècles (C. Koutrakou); expérience navale de l'islam d'Occident, héritier de Rome, entre le IXe siècle et le XIe siècle (G. G. Martinez-Gros); rôle d'un grand port de guerre tel que Bougie jusqu'à la fin de l'époque almohade (D. Valerian); lien entre la construction d'itinéraires maritimes et les conventions commerciales établis par les Génois en Afrique du Nord (G. Jehel et L. Balletto); rôle des ordres religieux chrétiens en pays musulman et des milices chrétiennes au service des sultans du Maroc (A. Unali). D'autres études abordent la politique atlantique de la dynastie sa'adienne au XVIe siècle (B. Rosenberger); l'évolution géographique et technique de la pêche au thon en Sardaigne de l'époque grecque jusqu'au milieu du XVIIIe siècle (T. Mansouri); ou encore la pêche du corail dans les comptoirs algériens et tunisiens des XVIIIe et XIXe siècles (H.-B. Hassine). » (notice de l'IRMC)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com