BiblioMonde

Maître Eckhart

par Benoît Beyer de Ryke

( Livre )

2004, 302 p., 18 euros

Éditeur : Entrelacs - collection : Sagesses éternelles - ISBN : 2908606186

Une reconstitution par Benoît Beyer de Ryke de l'itinéraire biographique et spirituel de Maître Eckhart, figure dominante de la « mystique rhénane », dont la pensée a parfois donné lieu à des interprétations extravagantes et qui, depuis quelques années, se voit attribuer sa juste place dans l'histoire de la philosophie.


« Dominicain et théologien mystique allemand (Tambach, près de Gotha v. 1260 - Avignon, v. 1328). Professeur de théologie à l’Université de Paris, prédicateur à Strasbourg et à Cologne, il fut le maître du mouvement mystique rhénan. Sa doctrine, imprégnée du néoplatonisme du Pseudo-Denys, nous est parvenue au travers d’une œuvre latine, à destination du public universitaire, et surtout d’une œuvre allemande, composée de traités et de sermons, issus de sa prédication dans la vallée du Rhin auprès des béguines et des sœurs de son ordre. Condamnées à l’époque par l’Église, ses thèses furent néanmoins répandues par ses deux principaux disciples, Jean Tauler et Henri Suso. Par eux, la mystique rhénane ou allemande exerça une influence à l’échelle européenne. Il fallut toutefois attendre le XIXe siècle pour que soit redécouverte l’œuvre de Maître Eckhart lui-même, prélude à une série d’interprétations, sérieuses ou extravagantes, de sa doctrine. Aujourd’hui encore, Eckhart suscite une indéniable fascination. » (présentation de l'éditeur)

« Cela fait longtemps que je m’intéresse à Maître Eckhart (v. 1260 – v. 1328), ce grand intellectuel et authentique maître spirituel du Moyen Age, à qui j’ai déjà eu l’occasion de consacrer certains de mes travaux. J’ai voulu proposer dans ce livre une introduction à ce grand philosophe, théologien et dominicain allemand, qui fut le chef de file du mouvement mystique rhénan. La première partie, la plus longue, comporte trois chapitres. J’y traite successivement de l’histoire, de la doctrine et de la postérité de Maître Eckhart. Dans la seconde, qui consiste en une anthologie de textes, on trouvera, après une présentation de l’œuvre, des extraits des écrits latins de Maître Eckhart, puis les traités allemands suivants  : "De l’homme noble", "Du détachement", ainsi que les sermons 9, 52 et 71. Le tout étant suivi d’une chronologie de la vie d’Eckhart et d’une bibliographie assez dense, à quoi il faut encore ajouter un dossier iconographique qui vient se placer entre la première et la seconde partie. Si ce livre peut contribuer à mieux faire connaître Maître Eckhart et à donner envie de le lire, je m’estimerai content. » (L'auteur)

Cet ouvrage a valu à son auteur le prix Henri Davignon 2005, décerné par l'Académie royale de langue et de littérature
françaises.

Sur la Toile

Les critiques de la presse

Un commentaire de Hervé Pasqua, Revue philosophique de Louvain

Un site sur Maître Eckhart (all.)

Une bibliographie sur Maître Eckhart (all.)


L'Équipe de recherche sur les mystiques rhénans (Université de Metz)

Ménestrel – page sur la philosophie médiévale


Dans BiblioMonde


Maître Eckhart, une mystique du détachement


Maître Eckhart et Jan van Ruusbroec

Maître Eckhart, le procès de l'Un

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.





 
© BiblioMonde.com