BiblioMonde

Mon pays réinventé

par Isabel Allende

( Livre )
Grasset & Fasquelle
Langue d'origine : espagnol
Traduit par Alex et Nelly Lhermillier
septembre 2003, 294 p., 18 euros

ISBN : 2246654416

Isabel Allende se confie : « Presque toute ma vie, j'ai été une étrangère, condition que j'accepte car je n'ai pas d'autre alternative. Plusieurs fois, je me suis vue obligée de partir en brisant des liens, en laissant tout derrière moi pour recommencer une vie ailleurs. »

Ayant choisi l'exil après le coup d'État du 11 septembre 1973 au Chili, Isabel Allende s'est engagée sur le chemin de la littérature. Aujourd'hui, sur un ton léger et émouvant, elle nous livre son Chili mythique, imaginé dans l'exil, territoire de sa nostalgie, seul pays où elle ne se sente pas une étrangère. Ce portrait contrasté et amusant du Chili au travers de sa géographie, son histoire, sa culture ou ses mentalités est entremêlé de souvenirs et de pensées personnelles qui retracent tout le chemin d'une vie. La famille extravagante, l'enfance, les rencontres, les voyages sont autant de fenêtres qui ouvrent sur la réalité d'un pays, et sur les origines et les clés des personnages et des lieux qui habitent son couvre romanesque.

« Le livre raconte très bien certains aspects de la vie quotidienne à Santiago, dans une famille de la bourgeoisie, mais peuplée d'excentriques. La romancière évoque aussi son parcours personnel, son enfance, sa lutte aux côtés des féministes chiliennes, ses débuts comme journaliste.

Tout comme elle se souvient avec émotion de l'élection de Salvador Allende, de ce gouvernement d'Unité populaire auquel elle était favorable, de la liesse populaire et des années qui suivirent, "les plus intéressantes" de sa vie. En dépit de ses déclarations d'amour pour les États-Unis, Isabel Allende ne se fait évidemment aucune illusion sur leur rôle dans le complot contre Allende. Pour sa part, elle appelle de ses vœux la vérité sur les crimes commis et souhaite que justice soit faite, sans se faire d'illusions. Tout en continuant de se sentir "coupable" d'avoir abandonné son pays où elle aidait des résistants, elle sait que son métier d'écrivain s'est nourri de ce départ provoqué par la peur. » (extrait d'un article de R. Rerolle, Le Monde, 12 septembre 2003)

Titre original : Mi Pais Inventado

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur le Chili (BiblioMonde)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.



 
© BiblioMonde.com