BiblioMonde

Mondes nouveaux

par Roger Brunet, Olivier Dollfus (direction de l'ouvrage)

( Livre )
Belin
Collection Géographie universelle
2000, 480 p., 81 euros
Première édition : 1990
ISBN : 2701116651


Ce volume de synthèse et d'introduction présente à la fois le monde de la géographie et la géographie du monde, permettant ainsi de situer les enjeux de connaissance des neuf volumes régionaux qui suivent. Il se compose donc de deux parties distinctes, toutes deux abondamment illustrées.

Le déchiffrement du monde :

Roger Brunet montre comment la géographie « déchiffre » un Monde toujours en mouvement et marqué par le travail de milliers de générations qui ont remodelé la surface du globe et l'ont mise en valeur en l'habitant et en l'équipant.

L'auteur part de l'observation des espaces géographiques et des paysages comme « signatures ». Il identifie les acteurs du territoire, leurs jeux, leurs stratégies, leurs représentations, les enjeux et les lois de la production de l'espace : effets de la densité, de la distance et de la gravitation, modes de maillage et de treillage, fronts, frontières, interfaces et multiples synapses qui fixent les réseaux. Il analyse la relation entre ces structures et les systèmes géographiques, leurs fluctuations et leurs dynamiques. Il définit les grands « êtres géographiques », tels que le lieu, le champ, la région, la ville, le réseau. Il montre comment se produisent, s'entretiennent, se transforment les différences, et les tensions qu'elles engendrent, l'« antimonde » qui les accompagne. Enfin il dit comment travaillent les géographes, avec quelles informations et quels outils, et comment ont changé leur pratique et leur théorie à travers quatre générations de « géographies universelles ».

Le système monde :

Olivier Dollfus, avec le concours de François Durand-Dastès, Rémy Knafou et Robert Ferras, aborde le Monde comme un système désormais global.

Il en présente les grands acteurs, montre la formation des grandes puissances qui mènent l'« oligopole » mondial et leur jeu avec les grandes firmes et les grandes organisations, représentations ou tendances politiques, culturelles, ethniques.

Ces mouvements composent avec deux grandes « mémoires» : le temps des œuvres matérielles et immatérielles accumulées par les peuples, le temps et les échelles des énergies et des configurations de la nature : la tectonique de la croûte terrestre, les mouvements des fluides animés par la rotation de la Terre et l'énergie solaire, la mosaïque ordonnée des milieux naturels qui en résulte, et les risques que représentent leurs mouvements et leurs accidents.

Le Monde est présenté ensuite dans ses organisations et ses flux, ses blocs, ses pleines et ses vides, ses réseaux et ses dangers, sa croissance et ses crises, les problèmes que posent la croissance de sa population, la gestion de ses milieux naturels et humanisés, ses divisions et ses pulsations.



 
© BiblioMonde.com