BiblioMonde

Le mot, l'accent, la phrase

par Paul Garde

( Livre )
Institut d'études slaves
2006, 493 p., 42 euros

ISBN : 2720404209

Études linguistiques slave et générale

Le présent volume réunit trente-six articles de linguistique slave et générale de Paul Garde.

Il s'agit de mettre à la disposition des linguistes - slavistes et non slavistes - un demi-siècle de recherches en les réinscrivant dans leur dynamique générale, de l'étude de la structure du mot à celle de la phrase, en synchronie et en diachronie. Chacun des articles du recueil redéfinit à sa façon les frontières constitutives du matériau langagier et de son étude. Ainsi en va-t-il, de façon explicite, du départ synchronie/diachronie et de couples tels que : phonème/morphème, accents/tons, grammaire/lexique, syntaxe/sémantique, etc.

Ainsi en va-t-il également de la délimitation des unités (la notion de mot occupe une place centrale dans le recueil). C'est dire combien, outre les problèmes ponctuels qu'ils formulent et les solutions qu'ils avancent, les articles de ce recueil visent à fonder une méthode linguistique et un programme de recherches. Linguistique slave et linguistique générale sont ici indissolublement liées. L'ensemble donne, nous l'espérons, un aperçu relativement fidèle des conceptions linguistiques de l'auteur, y compris certaines évolutions et bifurcations moins sensibles dans les publications monographiques.

Citons par exemple la mise en place progressive des théories sur l'accent (passage d'une hiérarchie accentuelle des morphèmes à une combinatoire des formules accentuelles, c'est-à-dire une « grammaire de l'accent »); ou encore le thème de l'articulation de la synchronie et de la diachronie, débouchant sur les concepts de bisynchronie et panchronie qui closent ce recueil. Le lecteur sensible aux « dialogues » qui s'instaurent entre les articles et entre les disciplines et domaines, trouvera in fine une liste des publications resituant les articles du présent recueil dans l'abondante production scientifique de Paul Garde, linguistique et non linguistique. » (Rémi Camus)



 
© BiblioMonde.com