BiblioMonde

La mouvance islamiste au Maroc : du 11 septembre 2001 aux attentats de Casablanca du 16 mai 2003

par Ahmed Chaarani

( Livre )
Karthala
Collection Tropiques
2004, 501 p., 26 euros

ISBN : 2845865309

Les attentats de Casablanca du 16 mai 2003 et ceux de Madrid du 11 mars 2004 ont été comme des coups de tonnerre. Du moins, pour ceux qui croyaient en « l'exception marocaine  ». Cette expression signifiait que la multiple sacralisation de la monarchie marocaine protégeait la société contre toute manifestation de violence religieuse. Or des mouvements islamistes violents étaient à l'œuvre, paradoxalement protégés par le type de politique sécuritaire mise en œuvre par l'ancien ministre de l'Intérieur, Driss Basri, mais aussi par la politique religieuse de l'ancien ministre des Affaires islamiques et des Habous, Abdelkebir Alaoui Mdaghri.

À quelle structuration du champ religieux cette double gestion a-t-elle mené ? Que révèle, après les attentats du 11 septembre, l'observation détaillée des idées et des actes des islamistes marocains ? Car ces derniers peuvent être envisagés dans leur diversité et leurs multiples composantes, qu'elles soient officielles et liées au pouvoir, ou, à l'inverse, clandestines et violentes. L'analyse, parfois difficile à mener, s'arrête avant les attentats de Madrid. C'est alors que le Groupe Islamique Combattant Marocain se révélera soudain comme acteur violent, ce qu'il n'était pas antérieurement. Tous ces mouvements représentent un nouveau défi pour l'État et la société civile engagés dans des projets, encore hésitants, de démocratisation.

Dans BiblioMonde

Monarchie et islam politique au Maroc par Mohammed Tozy

Islamisme politique

Les islamistes marocains : Le défi à la monarchie

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com