BiblioMonde

Le mur et la peur

par Gaël Turine

( Livre )
Actes Sud
Collection Photopoche
2014, 144 p., 11 euros

ISBN : 978-2330034795

Reportage photographique sur le mur de séparation édifié en 1993 entre l’Inde et le Bangladesh

Ce travail a reçu en 2013 le Prix spécial du meilleur reportage photo de l’Agence française de développement.

« Lauréat du prix AFD 2013, Gaël Turine expose à Visa pour l’image un travail de deux ans entre Inde et Bangladesh, le long du mur le plus long du monde. Un mur, une barrière, une séparation qui divise familles, villages et tue un homme tous les cinq jours depuis dix ans selon les statistiques officielles.

"J’ai voulu photographier une frontière très complexe. On peut l’affirmer, c’est le mur le plus long du monde. La frontière fait 4000 km mais il y a 800 km de frontière naturelle, fleuves, rivières qui sont extrêmement surveillés. Il faut savoir que 220 000 hommes sont affectés à la surveillance de ce mur. On estime à 70 000 le nombre de soldats et policiers mobilisés en permanence. Ce mur a coûté 4 milliards de dollars, sans compter le coût des réparations dues au climat et aux coupures de barbelés par les personnes qui veulent les franchir."

Ce mur était quasi inconnu avant que le photojournaliste ne fasse ce remarquable travail qui, outre cette exposition, donne lieu à un très instructif «  Photo Poche Société  » publié, avec une postface d’Amnesty International, cet été par les éditions Actes Sud. «  Même à Dacca, la capital du Bangladesh, les correspondants de la presse internationale l’ignoraient…  » s’étonne,  dans un sourire, Gaël Turine. » (extrait d'un article de Michel Puech, Mediapart, 11 septembre 2014)

En 2013, son travail Le Mur et la Peur sur le mur entre l’Inde et le Bangladesh est exposé à Saint-Brieuc en 2012 dans le cadre du Festival Photoreporter et à Perpignan en 2014 dans le cadre du festival Visa pour l’Image. Le livre paraît en 2014 dans la collection Photopoche. Pour ce travail, il a également été primé en 2013 avec le «  Shortlist de l'Anthropographia Awards for Human Rights  », dans la catégorie «  Still Photography  ».

Préface de Marcello Di Cintio

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur le Bangladesh et sur le Bengale

 
© BiblioMonde.com