BiblioMonde

La musique à Terezín : 1941-1945

par Joza Karas

( Livre )
Gallimard
Langue d'origine : anglais (États-Unis)
1993, 237 p., 21.35 euros

Collection : Le Messager - ISBN : 978-2070731855

Lorsque Hitler créa en Bohême septentrionale le camp de Terezín, quelques-uns des meilleurs musiciens d'Europe s'y trouvèrent emprisonnés. De nombreux compositeurs, que l'on redécouvre aujourd'hui, des interprètes de premier plan, firent quotidiennement de la musique dans ce qui était, de fait, l'antichambre d'Auschwitz. Ce livre raconte leur histoire.

« La Musique à Terezin de Joza Karas décrit la vie à Terezin, évalue l’ampleur et la qualité de la vie culturelle de ce ghetto avec le détachement digne de celui qui témoigne sans haine et une pudeur respectée par son traducteur. Parmi les témoignages que Karas a recueillis auprès des survivants, une saillie renvoie la musique à sa fonction rituelle et à une mystique originelle qui s’imposent lorsqu’elle est pratiquée dans des épisodes aussi dramatiques : « La musique ! La musique, c’était la vie ! » affirme aujourd’hui Greta Hoffmeister, dans un éclat de rire. Elle était la petite Aninka de Brundibar. (extrait d'un article d'Alain Lompech, Le Monde, 15 novembre 1993)

Dans BiblioMonde

Le Requiem de Terezin

Sur la Toile

Musique dans les camps de concentration et les camps d'extermination

La musique dans les camps




 
© BiblioMonde.com