BiblioMonde

Mythologies territoriales en Afrique du Sud

par Myriam Houssay-Holzschuch

( Livre )
CNRS Éditions
Collection Espaces et milieux
1996, 104 p., 22.11 euros

ISBN : 2271053757

« La démarche géographique s'attache à comprendre les rapports réciproques entre un espace et les sociétés qui l'occupent : comment cet espace influence les sociétés et leurs représentations, et surtout, comment en retour, les sociétés s'approprient, modifient voire dessinent leur espace. Le cas sud-africain est particulièrement intéressant pour illustrer ce processus dans la mesure où les liens entre espace et discours, ici l'idéologie raciste de l'apartheid, ont été violemment inscrit dans le paysage : pour les gouvernements de la minorité blanche entre 1948 et 1994, il s'est agi de fragmenter, de diviser l'espace comme la population pour que la réalité "colle" au discours du politique. Ainsi, la ségrégation (ou mise à l'écart) raciale a été appliquée à plusieurs échelles : l'espace national a été fragmenté et attribué - de façon fort inégalitaire - aux différents groupes crées par le pouvoir, le gouvernement allant jusqu'à se séparer volontairement d'une partie de son territoire et de sa population. L'organisation spatiale des villes reflète la hiérarchie des races établie par le politique : Blancs au centre ville et dans les quartiers les mieux équipés, séparés des Métis et des Indiens par une zone tampon, comme ces derniers sont séparés des Noirs, rejetés hors de la ville.
Cette politique est le fruit de trois sortes de facteurs : un discours, mêlant rhétorique religieuse de l'élection et obsession de la race; un appareil législatif, voulant assurer par la légalité la légitimité de la démarche ségrégative ; enfin, une violence policière et militaire contre "déviants" et "terroristes", représentant la majorité de la population.
Aujourd'hui, il s'agit pour l'Afrique du Sud démocratique de reconstruire et l'espace et la société, en mobilisant de nouveaux discours politiques : culture du consensus lors des négociations multipartites de la transition, promotion de la nation arc-en-ciel réconciliée après la catharsis de la Truth and Reconciliation Commission de Desmond Tutu, chargée de faire la lumière sur les crimes de l'apartheid. En même temps, les discours sur la race n'ont pas cessé : explicites lorsque le président Mbeki stigmatise "les deux nations" sud-africaines, implicites lorsqu'on évoque par exemple la violence criminelle qui fait de l'Afrique du Sud l'un des pays les plus violents de la planète. » (L’auteur)

Dans BiblioMonde

Géopolitique de l'Afrique du sud

Notre dossier sur l'Afrique du Sud

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com