BiblioMonde

Noirs paradis

par Rosa Liksom

( Livre )
Serpent à plume (Le)
Collection Motifs
Langue d'origine : finnois
Traduit par Anne Papart
2001, 176 p., 5.95 euros

ISBN : 284261268X

Recueil de nouvelles

« Un drogué au Valium, un obsédé de propreté, un week-end de folie passé à boire et à forniquer, une femme et sa fille qui se gavent de chocolat, un couple de vieux enchâssés dans leur crasse, un violeur impuissant, une nationaliste fiévreuse, un pasteur qui tient sa femme en laisse; et ce n'est là qu'un faible aperçu du catalogue humain de la très efficace Rosa Liksom. En trois grandes rubriques comme tirées d'un quotidien - "Société", "Étranger", "Économie et sport" -, ce sont plus de quarante nouvelles, resserrées à l'extrême, qui décrivent, avec un humour souvent incisif, un pays de glace et de sang, pays du bout d'un monde, la lointaine Finlande. » (présentation de l’éditeur)

« En quarante nouvelles, brèves comme des lames, Rosa Liksom réalise le même travail que la photographe américaine Diane Arbus : elle tire le portrait de ceux qu'on appelait autrefois des monstres et qu'on nomme aujourd'hui psychotiques. Quand bien même la difformité de ses personnages ne serait pas physique mais mentale, elle porte le même regard que la photographe sur ses personnages : implacable, objectif. Comme s'il fallait nommer et non décrire pour dire que ça existe.

Des jeunes filles tuent par contrariété, des mères détruisent leur enfant en toute inconscience, des vieux s'encrassent, des couples forniquent au-delà du supportable, un obsédé de la propreté récure jour et nuit. Tous ont rompu les liens du raisonnable, voire pulvérisé l'écart entre le bien et le mal. La romancière, pour en parler, a choisi la meilleure focale : ni trop près, pour éviter l'empathie ou la tendresse, ni trop loin, pour éviter la posture clinique ou sardonique. Des faits, des pensées, le tout empilé : c'est là la méthode et la force de cette écrivaine, née en 1958, formée à l'anthropologie et aux sciences sociales avant de se consacrer à l'art sous ses formes diverses - peinture, installations, littérature. » (extrait d’un article de Catherine Argand, Lire, juillet 2001)

« Les nouvelles de Noirs Paradis se passent dans une Finlande brutale, qu’il s’agisse de la ville, ou, thème plus rare, des marches de la Laponie qui semblent peuplées de dégénérés sans espoir. Partout, le crime est fréquent, pas tant associé à du banditisme, mais plutôt comme solution rapide et définitive aux problèmes, voire aux humeurs. Dans ces textes brefs - rarement plus de quelques pages - on tue son mari, son ami, n’importe qui , par lassitude ou énervement. Le sexe est toujours associé à l’alcool, lequel, omniprésent, recompose l’univers des anti-héros de Rosa Liksom. Ces personnages semblent avoir perdu leur humanité à force de fatigue et de vide. » (extrait du site du Centre culturel finlandais)

Ce livre est paru à Helsinki sous le titre Tyhjän tien Paratiisit

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com