BiblioMonde

Un nôtre pays

par Denis Donikian

( Livre )
Publisud
2003, 255 p., 24.21 euros

Collection : Intersections européennes - ISBN : 286600941X

Trois voyages en troisième Arménie  : un regard sans concession sur l’Arménie d’aujourd’hui

Comment vit-on en Arménie en ces années d'après-séisme : guerre, indépendance et sauve-qui-peut généralisé ? Témoin de ce pays depuis la fin des années 1960, au gré de longs séjours, de multiples voyages et de livres (Ethnos publié en 1975, Le Peuple Haï en 1995), l'auteur avait à cœur de revenir sur la passion des Arméniens, qu'il tient pour « son fonds d'écriture ». Comme toujours avec Denis Donikian, voici une suite de textes qui, loin de ressortir au classique livre de voyage, fait l'école buissonnière en jouant sur les formes littéraires d'expression les plus aptes à donner voix aux hommes et aux choses. Il s'agissait pour lui d'éprouver une réalité complexe en privilégiant délibérément le parti pris humaniste. Ouvrez-le au hasard, et surgissent aussitôt le temps, le lieu, les hommes, l'auteur.

Un Nôtre Pays, c'est l'Arménie aussi bien que toutes les autres « Arménies », celle dont on rêve, celle que l'on fuit, celle pour laquelle on meurt. Mais c'est également, en quelque manière, une image de tous les pays en mal d'eux-mêmes, aussi bien de ceux qui se cherchent (pays en transition, émergeants ou du tiers monde), que de ces démocraties incertaines en quête de paix sociale et de normalité. Livre d'écrivain (non d'essayiste, ni de journaliste), pour lequel des auteurs du cru, parmi les plus singuliers d'Arménie, ont été sollicités afin que leur vision des choses s'inscrive comme un bilan qui se prendrait à rêver d'avenir. Livre orchestral en quelque sorte où une voix de la diaspora se mêle et se confronte au chœur de ses frères en Arménie. Respect du Lecteur oblige, souvent pris à témoin.

« S'il y a provocation, c'est bien pour que le lecteur fasse la différence entre l'Arménie réelle et le mythe. C'est le mythe qui fait que les gens sont déçus. Mon livre a aussi été écrit pour qu'on fasse des choses en Arménie en restant au fait des réalités. Et surtout, au fait d'une mentalité indéfinissable, paradoxale, à la fois violente et fondamentalement humaine. Il y a en Arménie un véritable "martassiroutioun" (philanthropie), des gens oeuvrent dans ce sens-là, travaillent dans le social d'une manière formidable. » (L’auteur, extrait d’un entretient avec Les Nouvelles d'Arménie Magazine, numéro 89, Septembre 2003)


Dans BiblioMonde

D’autres récits de voyages en Arménie


Notre dossier sur l’Arménie


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com