BiblioMonde

Ouragan Katrina : Le désastre annoncé

par

( Livre )
Syllepse
2005, 8 euros

Auteur : Patrick Le Tréhondat et Patrick Silberstein- collection : Arguments et mouvements - ISBN : 2849500801

Katrina est un des ouragans les plus puissants à avoir frappé les États-Unis. Il a atteint les côtes à proximité de La Nouvelle-Orléans et de Biloxi le 29 août 2005 vers 11 heures locales. L’ordre d'évacuation de la ville avait été lancé en raison des risques d’inondation d’une partie de la ville, bâtie sous le niveau de la mer. C’est ce qui est arrivé après la rupture des digues protégeant la ville. Sous l’eau la ville a été livré aux gangs de pillards par des forces de l’ordre incapables de maîtriser la situation. L’administration de George Bush s’est montré incapable de porter secours aux habitants en détresse, les plus pauvres, ceux qui n’avaient pu fuir quelques jours avant, faute de pouvoir se payer un refuge.

« En septembre 2005, après la tempête et les trombes d'eau, l'inondation noiera sous plusieurs mètres d'eau les rues, les vies et les existences de La Nouvelle-Orléans. Les bons temps ont roulé dans les larmes à mesure que l'eau croupie, chargée de déchets toxiques, d'excréments et de cadavres en décomposition, a envahi la ville.

Capables de semer la guerre et l'apocalypse à des milliers de kilomètres de leurs côtes, la Maison Blanche et son Pentagone se sont révélés incapables de porter secours à leurs concitoyens. Plus tard, bien plus tard, trop tard pour apporter des secours, une armée de petits gars du coin, dépêchée par la gouverneure, patrouille, équipée en guerre, aux quatre coins de la ville. Mais comme si cela n'était pas suffisant, des supplétifs mercenaires, eux aussi lourdement armés, stipendiés par quelque richissime firme capitaliste, montent la garde pour défendre la propriété privée.

Evidemment pas celle des petites gens qui n'avaient pas grand-chose - pas même une misérable guimbarde pour fuir - et qui n'ont plus rien, mais la propriété des nantiset des possédants, qui n'attendaient qu'une divine occasion pour nettoyer la ville à grande eau et s'emparer des terres. Comme au bon vieux temps. Law and Order rime avec "land grabbing" (la loi, l'ordre... et l'accaparement des terres). À l'Ouest du Mississipi il n'y a rien de nouveau !

"Pas de ça chez nous", a éructé Jim Crow, désignant les "négros" et les va-nu-pieds qui voulaient traverser le Mississipi pour se réfugier de l'autre côté ! Hélicos, M-16 et fusils à pompe se sont chargés de contenir les fuyards du bon côté du fleuve.

Ils sont entre 150 000 et 200 000, travailleurs, pauvres, vieux, presque tous Noirs, à être restés. Pas de voiture, pas d'argent, pas envie de partir et de toute façon nulle part où aller. Incapable d'assurer leur évacuation, leur protection ou de leur porter secours, le maire a voulu ensuite qu'on les chasse de force. Il est vrai que les prix du terrain grimpent aussi vite que le niveau de l'eau et que les premiers spéculateurs se poussent du coude pour racheter tout ce qui est à vendre…

La reconstruction de La Nouvelle-Orléans sera à l'évidence un énorme chantier. On va y raser des quartiers entiers et reconstruire une ville nouvelle. La bataille pour le contrôle de la ville a commencé dès les premiers jours de la catastrophe. Les intérêts vont évidemment se heurter. Ils se heurtent déjà. Comme au temps de l'expansion du chemin de fer. Les milieux d'affaires sont d'ores et déjà en ordre de bataille. Ils ont l'argent, les appuis, les complicités politiques, la force de la Loi et les bandes armées. Face à eux, dans un long et lent duel, les simples habitants se sont organisés pour remplir le vide laissé par les autorités et pour tenter de dessiner un autre avenir. »
(Extrait du site du journal Amnistia)

Les auteurs : Patrick Le Tréhondat et Patrick Silberstein sont éditeurs, responsables des éditions Syllepse


Sur la Toile

l’ouragan Katrina

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com