BiblioMonde

Parias urbains : Ghettos, banlieues, États

par Loïc Wacquant

( Livre )
La Découverte
Langue d'origine : anglais (États-Unis)
Traduit par Sébastien Chauvin
2006, 332 p., 23 euros

ISBN : 2707147591

Un essai de sociologie comparée montrant qu'en dépit de quelques similitudes, les banlieues populaires françaises ne sont pas des ghettos à l'américaine

Rompant avec le biais exotisant des discours médiatique et politique, ce livre emmène le lecteur au sein du ghetto de Chicago et d'une cité déshéritée de la banlieue industrielle de Paris. Où l'on découvre que la marginalité urbaine n'est pas partout tissée de la même étoffe. Mêlant observations de terrain, données statistiques et rappels historiques, Loïc Wacquant montre que l'implosion du cœur noir de la métropole étasunienne s'explique par le retrait de l'économie salariale et de l'État-providence favorisé par des politiques publiques de ségrégation et d'abandon urbain. Quant à la prolifération des « quartiers à problèmes » au pourtour des villes européennes, elle n'annonce pas la formation de ghettos à l'américaine, mais traduit la décomposition des territoires ouvriers sous l'effet conjoint de la désindustrialisation, de la précarisation du travail, et du brassage ethnique de populations jusque-là cloisonnées. La comparaison de la « Ceinture noire » étasunienne et de la « Ceinture rouge » française prouve que les structures et les politiques étatiques jouent un rôle déterminant dans l'articulation des inégalités de classe, de lieu et d'origine des deux côtés de l'Atlantique. Elle révèle la cristallisation d'un nouveau régime de marginalité nourri par l'instabilité du salariat, le recul de l'Etat social et la concentration, dans des districts mal famés, de catégories dépourvues d'un langage collectif leur permettant de se forger une identité commune et d'affirmer des revendications collectives. En éclairant d'un jour nouveau le mélange détonant entre la misère, l'opulence et la violence qui resurgissent de concert dans les métropoles du Premier monde, Parias urbains offre des outils précieux pour revigorer le débat public sur les inégalités sociales et la citoyenneté à l'aube du siècle nouveau.

« À différencier banlieues françaises et ghettos américains, il y a d'abord l'histoire, l'une de relégation économique quoique sur fond ethnique, l'autre carrément raciale. Aussi les données quantitatives sont-elles fondamentales : aucune cité en France n'atteint le dixième de la taille des grands ghettos américains. Par-delà cette réalité de base, les deux modèles sont tenus écartés par la densité et le type d'institutions publiques, et ce dans un même cadre d'effondrement du marché du travail. Loïc Wacquant est formel : en Amérique, le pouvoir a tout simplement déserté. Les conséquences sont catastrophiques sur le plan de l'emploi, des revenus, de l'instruction, de la santé, de la sécurité... Une autre économie criminelle — celle de la drogue — tient désormais en vie et, en même temps, détruit le ghetto. Les chiffres parlent tout seuls : dans les ghettos, il y a 100 assassinats pour 100 000 habitants par an, alors que l'Europe en compte dix fois moins, de même que le taux d'incarcération est dix fois plus important en Amérique. Parmi les signes d'un effondrement général, on peut ajouter également que les femmes élevant seules leurs enfants représentent entre 60 à 80 % des familles selon les secteurs du South Side de Chicago, contre 6 % à La Courneuve.

D'un côté et de l'autre de l'Atlantique, habiter dans certains quartiers est vécu comme une sorte d'assignation à résidence, un véritable stigmate social. Mais des manifestations violentes similaires peuvent renvoyer à des situations opposées sur le plan de l'intégration sociale. Aux États-Unis, on a affaire à un écartèlement ressenti désormais comme irréversible entre les populations des ghettos et le reste de la société. En France, c'est le trop de proximité dans l'espace social et physique qui peut mettre le feu aux poudres. » (extrait d’un article de Jean-Baptiste Marongiu, Libération, 1er juin 2006)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com