BiblioMonde

Le parler secret arabico-malgache du sud-est de Madagascar

par Philippe Beaujard

( Livre )
Harmattan (L')
21,3, 165 p., 21.35 euros

ISBN : 2738467946

Le parler des aristocrates Antemorro du sud-est de Madagascar

Se réclamant de musulmans arrivés au XVe siècle, les aristocrates antemoro du Sud-Est de Madagascar utilisent un parler secret à la fois dans la vie profane et le domaine du sacré. Les recherches étymologiques menées sur les termes recueillis montrent la complexité des sources de ce parler, qui comporte d'abord des termes d'origine arabe, mais aussi persane, swahili, ainsi que des néologismes argotiques formés à partir du malgache et des termes hybrides associant malgache et parler secret. Cette complexité renvoie à celle de l'origine des différents groupes aristocratiques antemoro et à des phénomènes syncrétiques sans doute anciens. Le parler apparaît lié à la pratique des devins guérisseurs, d'une part, à l'existence de manuscrits sacrés sorabe, d'autre part, livres écrits en caractères arabes adaptés à la langue malgache, à contenu généralement magico-religieux, où se font jour à côté d'un héritage arabe dominant certaines influences indo-malaises et indonésiennes. Une origine sud-est asiatique du système d'écriture antemoro a par ailleurs été avancée. Se pose ici le problème de l'héritage malgache et au-delà "indonésien" intégré par les Antemoro.

« Dans le Sud-Est de Madagascar vit une population tout à fait originale dans l'ensemble de la Grande Ile, les Antemoro, où une aristocratie descend de musulmans arrivés au XVe siècle, porteurs d'une astrologie et d'un savoir ésotérique utilisant des signes et des carrés magiques. Isolés du monde islamique, ils ont conservé jusqu'à nos jours des manuscrits sacrés dits sorabé, "grande écriture", et un parler secret, utilisé à la fois dans la vie religieuse et profane, notamment lorsqu'ils ne veulent pas être compris d'autres Malgaches. J'ai travaillé régulièrement pendant douze ans avec des devins-guérisseurs antemoro, qui m'ont initié à leurs pratiques magiques et à leur langage. Le livre que j'ai publié ici porte sur les origines du parler secret antemoro, qui n'est pas seulement d'origine arabe. Sa complexité est liée à celle des origines mêmes des Antemoro et de leurs manuscrits, où on discerne, à côté d'un héritage arabe dominant, des influences indo-malaises et indonésiennes. Se pose ici le problème de l'héritage malgache et au-delà indonésien intégré par les Antemoro, et celui des migrations et des transferts de connaissance à l'intérieur du monde islamique dans le cadre de l'océan Indien. » (Philippe Beaujard)

Dans BiblioMonde

Information et bibliographie sur la langue malgache


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com