BiblioMonde

Le Pentateuque ou les cinq livres d'Isaac

par Angel Wagenstein

( Livre )
Esprit des Péninsules (L')
Collection Balkaniques
Langue d'origine : bulgare
Traduit par Veronika Nentcheva et Éric Naulleau
2000, 21 euros

ISBN : 2910435903

Dans le premier volume de sa trilogie, le romancier promène son héros, Isaac Blumenfeld, habitant d'une petite ville de Galicie, depuis les fastes austro-hongrois jusqu'aux camps d'extermination nazis. Entre-temps, à la faveur de la valse des frontières, il aura changé cinq fois de nationalité.

Une blague juive - Le Pentateuque ou les cinq livres d'Isaac se présente entre autres comme une anthologie de ce genre littéraire à part entière - pourrait résumer le présent roman :

- Ah ça, j'en ai vu du pays ! s'exclame Isaac Blumenfeld. Autriche-Hongrie, Pologne, Union Soviétique, Allemagne...

- Ah bon ? Tu as visité tous ces coins ? s'étonne Mendel.

- Pas du tout, je n'ai jamais quitté mon village !

Voici qui illustre exemplairement le destin du personnage principal, petit tailleur de Galicie - lequel change précisément, et bien malgré lui, de nationalité comme de chemise, ballotté au gré des vagues de l'Histoire depuis l'effondrement de l'empire des Habsbourg jusqu'à la Shoah en passant par l'avènement du communisme en Europe de l'Est. Une odyssée tragi-comique qui tient le milieu entre Jaroslav Hagek (celui du brave soldat Chvéïk) et Isaac Bashevis Singer.

« Déraciné, replanté, transplanté à nouveau, Isaac incarne l’errant malgré lui, confronté au rabbin, à la caserne, au service militaire, à la guerre, aux équarrisseurs soviétiques, aux camps nazis, toujours prisonnier d’un monde burlesque que Wagenstein rend avec humour et dérision. » (extrait d'un article d'Alfred Eibel, Valeurs actuelles)

Titre original : Petoknijie isaakovo - traduit du bulgare par Éric Naulleau et Veronika Nentcheva

Sur la Toile

Lire la première page sur le site de l’éditeur

Dans BiblioMonde

Les deux épisodes suivants de la trilogie :

Abraham le Poivrot (Loin de Tolède) : Plovdiv, la Babylone des Balkans, cité heureuse où dans les souvenirs de l’auteur, juifs, Grecs, Tziganes, Albanais, Turcs, Arméniens et Bulgares vivaient en harmonie…

Adieu Shanghaï : l’exode de milliers de juifs allemands et autrichiens vers Shanghaï, alors sous contrôle japonais


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com