BiblioMonde

Piazza d'Italia

par Antonio Tabucchi

( Livre )
10/18
Collection Domaine étranger
Langue d'origine : italien
Traduit par Lise Chapuis
1999, 188 p., 6 euros
Première édition : Christian Bourgois - 1994
ISBN : 2264021446

Une famille de rebelles, dans la Toscane profonde, voit se dérouler l'histoire d'un siècle. Trois générations participent, de près et de loin, à la construction de l'Italie moderne. Du garibaldisme (le protagoniste se prénomme lui-même Garibaldo) au flamboiement du communisme de l'après-guerre.

Ce premier livre d'Antonio Tabucchi a été publié en Italie en 1975. Il est structuré comme un conte populaire en trois temps, un épilogue et un appendice. Dans sa préface à la réédition italienne, Tabucchi écrit : « Je ne me suis pas rendu compte, à ce moment-là, qu'avec ce livre j'allais devenir écrivain. Les choses arrivent, et ensuite on réfléchit. Cela fait un drôle d'effet de se relire vingt après. »

« Je ne peux pas renier l'aspect politique de mon livre, de tous mes livres depuis le premier, Piazza d'Italia, qui raconte l'histoire de ceux qui ont perdu l'Histoire, ces anarchistes de ma
Toscane natale qui ne sont jamais entrés dans les manuels officiels faute d'avoir réussi à changer le cours des choses. La politique fait partie de la vie au même titre que l'amour, la mort, les sentiments. » (Antonio Tabucchi, Lire, Juillet 1995)


« C'est surtout pour le style qu'on lira ce roman, parfois un peu confus dans le déroulement de sa trame, trop condensée, trop allusive surtout pour un lecteur français peu au fait de l'histoire italienne. "Volturno avait grandi blanc et frêle, dans sa prison d'ombre enfantine. Avec ses cheveux flamboyants sur son visage de neige, il traversait furtivement le village et passait des journées entières au bord du fleuve. Le soir, il retournait à son placenta de cendre comme à un vice ancien, pour y écrire des secrets."

Et, lorsque le fantastique surgit, soudain le réalisme historique chancelle et gagne en vibration. Paradoxalement, en authenticité. L'un des personnages, Esperia, pilier du récit, parce que amante de trois des jumeaux et mère d'un des héros, devient une "sainte". Des flammèches bleues brasillent au bout de ses dix doigts. "On aurait dit des méduses phosphorescentes de sa plage, lors des nuits d'août." On sent que Tabucchi a déjà choisi le cheminement à venir. Une littérature au plus près des incertitudes du réel. » (extrait d’un article de René de Cecatty, Le Monde, 4 Novembre 1995)

Introduction de Cesare Segre

Commander l'édition originale parue chez Christian Bourgois

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.


 
© BiblioMonde.com