BiblioMonde

La poésie marocaine, de l’Indépendance à nos jours

par

( Livre )
La Différence
2005, 272 p., 20 euros

ISBN : 272911534X

Une anthologie proposée par Abdellatif Laâbi


Avec cette anthologie, nous accédons à un continent poétique en grande partie inexploré. Si l’on excepte le nombre restreint des auteurs écrivant directement en français ou traduits de l’arabe et publiés en France, la plupart de ceux ici représentés restaient à découvrir. L’événement est d’autant plus significatif qu’aucune anthologie de ce type n’avait été consacrée jusqu’à nos jours à l’un des pays du Maghreb ou à un autre pays du monde arabe (la Palestine exceptée).

Dans un contexte historique où ce monde, en proie à ses propres démons, focalise les peurs et subit tant de malheurs, ce livre vient à point nommé pour nous révéler l’autre versant d’une telle réalité, celui où campent justement les poètes pour livrer leurs propres batailles. À cet égard, la poésie marocaine aura été, à n’en pas douter, exemplaire. Face à l’arbitraire et à l’absolutisme, elle a constitué un pôle de désobéissance éthique et de résistance sans faille. Face aux fermetures identitaires, elle a défendu et illustré avec confiance les vertus du pluralisme linguistique. Face au carcan des traditions (littéraires y comprises), elle a réussi à sa manière, et en l’espace de quelques décennies, à condenser de façon saisissante l’aventure de la poésie moderne.

« La parution de cette anthologie est un véritable événement car aucune anthologie de ce type n’avait été consacrée jusqu’alors à l’un des pays du Maghreb ou à un autre pays du monde arabe, la Palestine exceptée. La poésie marocaine aura réussi à sa manière, et en l’espace de quelques décennies, à condenser de façon saisissante l’aventure de la poésie moderne.

Cet ouvrage, en dessinant une histoire de la poésie contemporaine au Maroc et en faisant se rencontrer des générations de poètes tels les poètes fondateurs, la génération médiane et celle des années 1990, révèle un certain nombre de paradoxes : son extrême jeunesse et son attachement à la tradition, une parole audacieuse sous un régime politique fort, la diversité de langues d’expression, en l’occurrence l’arabe classique, le dialecte marocain, le Tamazight et le français. » (CNL)

Les auteurs :

M. Abdelghani, M. Achaâri, Y. Adnane, M. Akhrif, A. Assid, M. Assimi, A. S. Azaykou, A. Balbadaoui, A. Barakat, A. Bassry, A. Benjelloun, T. Ben Jelloun, W. Benmoussa, M. Bennis, M. Bentalha, A. Bouali, A. Bouanani, J. Boudouma, S. Bousrif, M.-K. Guennouni, A. Hamrouch, I. Issa, M. Kadiri, M. Khaïr-Eddine, A. Khatibi, A. Laâbi, M. A. Lahbabi, W. Lamrani, A. Lemsyeh, M. Loakira, R. Madani, M. Maïmouni, T. Majdouline, Z. Mansouri, A. Mejjati, D. Meliani, D. Mesnaoui, M. Mestaoui, Z. Morsy, R. Moumni, H. Nejmi, M. Nissabouri, E. Ouassat, H. Ouezzani, M. A. Rabbaoui, A. Rajiî, M. Sebbagh, M. Serghini, A. Tabbal, K. Zebdi, A. Zrika.

Dans BiblioMonde

D’autres poètes marocains

Notre dossier sur le Maroc


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com