BiblioMonde

Portugais de France

par Albano Cordeiro (direction de l'ouvrage)

( Revue )
Adri
Collection Hommes & Migrations
novembre 1997, N�1210, 12 euros

Sommaire :

L'immigration, une passion française
Qu’adviendra-t-il de ces hommes et ces femmes “sortis du bois” et non régularisés, dont on nous dit qu’ils devront partir ? On sait bien que tous ceux qui le pourront replongeront dans l’anonymat, un peu plus précaires, un peu plus exclus. Est-ce bien là le but recherché ? (par Philippe Dewitte)



Les apports de la communauté portugaise à la diversité ethno-culturelle de la France : L’immigration portugaise en France présente des spécificités uniques : c’est la première fois qu’une population nombreuse provenant d’un pays monoculturel et monolinguistique s’est établie en France. Forte de son identité collective nationale affirmée, cette population a su créer et maintenir de très actifs réseaux d’entraide et de solidarité, qu’ils soient associatifs, familiaux, ou professionnels. Mais peut-on reproduire, d’une génération à l’autre, une identité culturelle “minoritaire”, et donc assurer la transmission de cette identité ? (par Albano Cordeiro, lire le texte intégral)

Du temps des baraques au temps de la mémoire retrouvée : Entre 1962 et 1972, plusieurs centaines de milliers de travailleurs portugais s’installent en France, la plupart du temps pour des motifs économiques. En l’absence de toute structure d’hébergement, les bidonvilles vont se développer, en particulier à la périphérie de l’agglomération parisienne. Dans ces conditions extrêmement précaires, les nouveaux arrivants sauront conserver ou développer les solidarités qui leur rendront la vie moins difficile, parvenant même parfois à recréer la convivialité de leur pays d’origine (par Marie-Christine Volovitch-Tavares).



L’Espace résidentiel des portugais de France : Les trajectoires résidentielles des immigrés portugais en France mettent en lumière certaines spécificités propres à cette communauté. Le désir d’accéder à la propriété est une composante essentielle de ces trajectoires, et, à la différence de ce que l’on observe dans d’autres populations, ce désir s’oriente plutôt vers les maisons individuelles, le plus souvent anciennes, parfois dégradées, qui seront rénovées par le nouvel occupant avec l’aide de ses proches (par Roselyne de Villanova).



En Auvergne, une immigration portugaise en milieu rural : L’immigration portugaise en Auvergne rurale a débuté avec la fin de la Deuxième Guerre mondiale, et n’a fait que prospérer depuis lors. Des réseaux d’accueil se sont formés autour des “pionniers”, et les entreprises locales ont été trop contentes d’utiliser cette main-d’œuvre qualifiée et bon marché. La communauté portugaise d’Auvergne a contribué et contribue encore activement à la remise en état de nombreuses maisons, ainsi qu’au rajeunissement de la population, permettant la survie de plusieurs villages que l’exode rural semblait condamner à l’abandon.
(par Jacques Barou)


Religiosité populaire des Portugais : Hors de leur contexte d’origine, le plus souvent rural, les émigrés portugais, à la recherche de repères, ont tendance à se tourner vers la religion comme facteur structurant de leur identité, au point que, dans l’émigration, certaines pratiques sont revivifiées (par Luis Marques).


Entre France et Portugal, l’attrait du va-et-vient : La pratique du va-et-vient chez les Portugais de France, connue de longue date, a fait l’objet d’une enquête de terrain menée dans trois villages du Portugal représentatifs de l’émigration des années 60. Il en ressort que l’appartenance au village demeure un important facteur d’identité : le village remplit une fonction de rassemblement dont on peut penser qu’elle durera aussi longtemps que le milieu local continuera d’être attractif, ce qui ne semble pas toujours être le cas pour les jeunes générations.
(par Marie-Antoinette Hily)


Jeunes issus de l’Immigration en région parisienne : Pour la première fois en France, une enquête a été conduite auprès des jeunes d’origine portugaise, qui met en lumière un certain nombre de spécificités. Résultats et analyse (par Isabel Amorim Ribeiro, Jorge de Portugal Branco, Roselyne de Villanova).


Vers une biculturalité Franco-Portugaise ? : La population portugaise de France est l’objet de stéréotypes bien présents dans la société française. Les enfants des immigrés sont-ils le reflet de cette image, ou ont-ils créé une identité propre, fruit de leur parcours et de leur intégration ? Des jeunes décrivent leur relation au pays de leurs parents, à la France, à leur double culture… (par Carlos Pereira).


L’insertion professionnelle des jeunes nés de parents portugais : Les statuts professionnels des Portugais et les secteurs d’activité dans lesquels ils travaillent sont connus (BTP, commerce, emplois de service). Mais les enfants des migrants portugais arrivés dans les années 60 et 70 ont récemment commencé à accéder à l’emploi; comment abordent-ils le marché du travail local et national, comment évaluent-ils leur situation et définissent-ils leurs aspirations ? (par Nathalie Kotlok-Piot)



HORS DOSSIER


Le Portugal découvre l'immigration : Dans un contexte politique consensuel et avec un apparent désintérêt de la population, le gouvernement portugais a mené une seconde campagne de légalisation des étrangers en situation irrégulière, qui a abouti à l’enregistrement de 30 000 demandes de régularisation, de juin à décembre 1996. Traditionnellement pays d’émigration, le Portugal connaît depuis 1974 une poussée de l’immigration, sous les effets conjugués de la décolonisation en Afrique et de la fermeture des frontières dans les autres pays européens, qui provoquent un flux d’arrivées en provenance des pays africains.
(par Emmanuel Vaillant)


Antennes paraboliques et consommation télévisuelle des immigrés : La réception par antenne parabolique de chaînes de télévision du monde entier semble se développer de manière irréversible, comme en témoigne la floraison de paraboles dans les villes de France et leurs banlieues. Afin de dépasser les réflexes identitaires que suscite parfois cet état de fait, et de faire la part des fantasmes et des réalités, Alec Hargreaves et Dalila Mahjoub se sont livrés à une enquête sur ce thème auprès de différentes familles issues de l’immigration maghrébine. (par Alec G. Hargreaves)



POINT DE VUE


Le mariage mixte, métaphore du génie néo-assimilationniste français : Pour Yvette Rocheron, les thèses néo-assimilationnistes, en particulier dans leur version essentialiste, peuvent donner des immigrés autant que des Français des images simplificatrices, voire stéréotypées. Elles peuvent conduire à une classification rigide des familles d’origine immigrée. Bien qu’elle ne rende pas compte de la globalité de la question, une approche non-essentialiste, moins normative, est sans doute un reflet plus fidèle de la réalité, et peut permettre un nécessaire renouvellement des symboles de l’immigration. Une lecture critique d’auteurs aussi divers que Jean-Claude Barreau, Christian Jelen, Emmanuel Todd, ou Michèle Tribalat (par Yvette Rocheron).



INITIATIVES


La Coordination des Collectivités Portugaises de France (CCPF) : La vie associative a toujours occupé un rôle prépondérant dans l’organisation de la solidarité des Portugais de France. La CCPF est l’organe le plus représentatif de ce tissu associatif (par Aurélio Pinto).


Cap Magellan : Fondée à Paris le 24 novembre 1991, Cap Magellan est une association de droit français animée par un groupe de jeunes, Portugais et Français, soucieux de promouvoir les échanges entre la France et le Portugal (par Hermano S. Ruivo)


Aux urnes, citoyens européens ! : Le Sénat vient d’approuver (le 17 septembre 1997) un projet de loi organique sur la participation des Européens aux élections municipales, avec seulement un vote contre et une abstention. Cela n’a pas ému la presse, d’habitude plus portée vers l’Assemblée nationale, qui n’a pas encore débattu de ce projet de loi. Cela donnera-t-il lieu à quelques “unes” des journaux ? Dans le doute, voici un petit rappel des faits. (par Carlos Semedo)



CINÉMA


Western; Fools ; Malik le maudit; Pizzicata ; Clando; Buud Yam ; La rivière; Le temps des miracles
Par André Videau



TÉLÉVISION


L’immigration à l'écran entre mémoires et histoire
par Mogniss H. Abdallah


Le destin ; Terre lointaine; Keïta, l'héritage du griot ; Marian; Sous les pieds des femmes ; Kini et Adams; Essaïda ; El Che, enquête sur un homme de légende; Ernesto "Che" Guevara, le journal de Bolivie
André Videau



THÉTRE


Festival de théâtre portugais
par Fernando Silva



AGAPES


L’Europe face aux épices, ou géopolitique et gastronomie : La géopolitique et la gastronomie sont deux domaines de l’activité humaine apparemment distincts. La première est noble, grave et sérieuse. La seconde est, en regard de la première, légère, futile et accessoire. C’est pourtant la quête de denrées alimentaires (en latin “species”, qui deviendront les fameuses épices) qui bouleversera, à partir du XVe siècle, la configuration de la planète (par Marin Wagda).



LIVRES


La Féminisation du monde
Entretien avec Malek Chebel, écrivain algérien

 
© BiblioMonde.com