BiblioMonde

Prince portugais au XVe siècle, Henri le navigateur (Un)

par Michel Vergé-Franceschi

( Livre )
Le Félin
Collection Histoire et société
2000, 21.19 euros
Première édition : 1994
ISBN : 2866453638

Henri le Navigateur (1394-1460) était le troisième fils de Jean Ier de Portugal,
Malgré son sur nom, ce prince portugais n'a jamais navigué, mis à part sa traversée du détroit de Gibraltar pour prendre aux Maures la ville de Ceuta.

Il s'installa à Lagos (Algarve) et fonda à Sagres (cap Saint-Vincent à la pointe sud-ouest du pays) une école pour navigateur vers 1420. Cette institution est vite devenu un véritable centre de documentation cartographique et nautique où les capitaines de bateaux devaient déposer leurs journaux de voyages ainsi que les cartes qu'ils réalisaient et s'informer des nouvelles expéditions. Il imposa des méthodes scientifiques de navigation, l'usage de la boussole, de l'arbalète, de l'astrolabe et des portulans (cartes côtières très précises)

Henri le Navigateur poussa les navigateurs à explorer l’Afrique dans l’espoir de trouver un passage et de prendre l’Islam à revers, On lui doit l'exploration de Madère en 1418, des Açores entre 1432 et 1457, du Río de Oro en 1436 et de la côte du Sénégal en 1445. À sa mort, en 1460, Pedro de Sintra venait de découvrir la Serra Leoa (actuelle Sierra Leone).

« Au XVe siècle, son siècle d'or, le Portugal apparaît comme une petite puissance sûre d'elle-même, décidée à dompter les distances et à disputer à la Castille, sa rivale, les terres d'outre-mer comme Madère et les Açores.
Inventeur de nouveaux mondes qu'il n'abordait pas mais vers lesquels voguait sa tête, farcie d'absolu et de rêves d'or, l'infant Henri, fils et frère de roi, fut l'instrument de cette ambition. Quand il mourut en 1460, il avait mis en pratique les progrès de la science nautique que lui avaient légués les astronomes arabes, juifs et chrétiens, et montré aux audacieux la voie des mers. » (extrait d'un article de Daniel Bermond
Lire, mai 2000)

Ce livre a été traduit en portugais : il est paru aux éditions Piaget, Lisbonne, en 2000. Préface de Michel Balard, professeur à l'université Paris-I.

Sur la Toile


Une page (fr.)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi à son financement.

 
© BiblioMonde.com