BiblioMonde

Quasi-objets

par José Saramago

( Livre )
Points
Collection Littérature
2000, 5.95 euros
Première édition : 1998
ISBN : 202037613X

Recueil de six nouvelles écrites dans une veine réaliste fantastique, voire allégorique. Ces textes ont été écrits avant les grands romans qui ont fait connaître l’écrivain.

« Quasi objets réunit des textes à la prose sèche et sobre, mais à la charge poétique intense, où nous retrouvons les paysages, les attitudes, les gestes, les mots empruntés à notre univers mais que José Saramago détourne sous la forme de fantaisies qui sont le prolongement de notre réel. Ces récits allégoriques illustrent les grands thèmes de l'oeuvre de José Saramago, qui lui ont valu d'être reconnu et traduit dans le monde entier : l'obsession de la fuite du temps, la question de l'identité, le voyage comme parcours, expérience et apprentissage, et enfin la complexité des rapports entre la vérité et la fiction, entre l'être et son désir, entre la nature et le fantastique. » (présentation de l’éditeur)

Commander l’édition originale, parue chez Salvy (15,24 euros)

« Si ses romans ressemblent à des opéras, les six nouvelles de Quasi-objets sont plutôt des cantates à une ou deux voix. Dans ces récits, l'intention et les procédés sont plus modestes que dans un roman, qui est le lieu de création par excellence pour Saramago, le meilleur moyen de recréer la vie dans sa complexité et son mystère.

La plupart des nouvelles relèvent du réalisme fantastique, cher à l'auteur : "On ne peut pas être réaliste (...), mais parfois on peut rendre la réalité plus réelle et introduire dans le fantastique la présence du réel. Ainsi, toute la littérature de Franz Kafka, c'est du réalisme pur."

Dans les Choses, par exemple, Saramago décrit une société kafkaïenne où les hommes sont classés par catégories (de A à Z) et chacun porte sa lettre imprimée sur la main. Dans cet univers bureaucratique où la délation est une vertu, la panique s'installe le jour où les objets disparaissent. On s'aperçoit alors que ces objets ne sont pas toujours inanimés et qu'ils ont davantage d'âme que ces hommes numérotés. » (extrait d’un article d’Alain Salles, Le Monde, 29 Juin 1990)

Ce receuil est paru à Lisbonne en 1978 sous le titre Objecto Quase, il a été traduit en français par Geneviève Leibrich


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.


 
© BiblioMonde.com