BiblioMonde

De quel amour blessé

par Fouad Laroui

( Livre )
Julliard
15 janvier 1998, 156 p., 16.39 euros

ISBN : 2-260-01484-4

L’histoire d’un amour impossible entre un maghrébin de Paris et la fille d’un juif.Ce deuxième roman de Fouad Laroui été parmi les meilleures vente au Maroc en 1999. Il a obtenu le Prix Méditerranée des Lycées, Prix Radio-Beur FM.

« Le ton du récit, très détendu, très parlé, dissimule une structure assez complexe, qui mêle le narrateur à ses personnages, lesquels n’hésitent pas à intervenir dans le cours des événements relatés. L’intrigue débute rue de Charonne, en plein coeur de Paris, c’est une artère en pente que l’on peut monter ou descendre.
Il y règne une tolérance certaine, qui autorise l’histoire d’amour entre le jeune Beur Djamal et Judith, qui appartient à une famille juive. Un univers de Feujs et de Rebeus, comme on dit aujourd’hui, mais aussi de Turcs et de Tamouls. Pas de problèmes entre les jeunes, ça coince davantage du côté des parents. Un petit monde familier dans lequel s’insinue Gluard, journaliste Front National pour qui le couscous est une spécialité auvergnate.
A force de provocations, celui-ci finit défenestré. Mais les responsables de ce forfait interpellent le narrateur : " Tu vas pas mettre ça dans ton bouquin ! - Ben, pour qui tu me prends ? Je dirai qu’il a glissé et qu’il est tombé tout seul. " Le dénouement, ambigu et assez drôle, met aux prises l’auteur avec son éditeur. À vous d’en faire la découverte. » (extrait de la présentation des éditions Julliard).

« Nous retrouvons donc auteur et narrateur rue de Charonne, entreprenant de nous conter les amours de Romeo et Juliette en milieu beur. Jamal est "un jeune Francais d'origine maghrebine, comme on dit dans la presse", Judith la fille unique d'un Juif. Amour impossible, mais recit bientot impossible aussi : car qu'est-ce que l'amour ? Ce sentiment mysterieux et insondable se laisse-t-il enfermer dans des mots ? Existe-t-il seulement, des qu'on examine d'un oeil vraiment attentif les alibis, les motivations, les relations humaines ?
Sorte de fil d'Ariane tenu du recit, cette idylle vouee a l'echec permet a Fouad Laroui de nous promener du Maroc a Paris en ecorchant au passage racisme, integrisme, credulite, paternalisme, fascisme, intolerance et autres sous-valeurs avec lesquelles les hommes s'empoisonnent la vie; et en meme temps de construire en virtuose un recit destructure, explose, ou les personnages font semblant de s'affranchir de leur createur, ou les derniers instants d'un journaliste d'extreme droite sont evoques sur deux modes, celui du roman-de-gare-bourre-de-cliches et celui de la fausse spontaneite-vraie creation litteraire, ou deux epilogues contradictoires se succedent.  » (extrait d'un article d'Henriette Sarraseca, l’Humanité)

 
© BiblioMonde.com