BiblioMonde

Récits de la Kolyma

par Varlam Chalamov

( Livre )
Verdier
Collection Slovo
Langue d'origine : russe
Traduit par Catherine Fournier, Sophie Veznech et Luba Jurgenson
2003, 1760 p., 45 euros

ISBN : 2864323524

Un des témoignages majeurs de l'expérience concentrationnaire est enfin réédité dans une traduction nouvelle qui en reprend le texte intégral

« Les Récits de la Kolyma, réunis pour la première fois en français, retracent l'expérience de Varlam Chalamov dans les camps du Goulag où se sont écoulées dix-sept années de sa vie. Fragments qui doivent se lire comme les chapitres d'une œuvre unique, un tableau de la Kolyma, ces récits dessinent une construction complexe, qui s'élabore à travers six recueils. Chaque texte s'ouvre sur une scène du camp. Il n'y a jamais de préambule, jamais d'explication. Le lecteur pénètre de plain-pied dans cet univers. Les premiers recueils, écrits peu après la libération, portent en eux toute la charge du vécu. À mesure que le narrateur s'éloigne de l'expérience, le travail de la mémoire se porte aussi sur la possibilité ou l'impossibilité de raconter le camp. Certains thèmes sont alors repris et transformés. La circulation des mêmes motifs entre différents récits, différentes périodes, constitue à elle seule un élément capital pour le décryptage de la réalité du camp; on y retrouve la grande préoccupation de Chalamov : comment traduire dans la langue des hommes libres une expérience vécue dans une langue de détenu, de "crevard", composée de vingt vocables à peine ? Les récits s'agencent selon une esthétique moderne, celle du fragment, tout en remontant aux sources archaïques du texte, au mythe primitif de la mort provisoire, du séjour au tombeau et de la renaissance. On y apprend que le texte est avant tout matière : il est corps, pain, sépulture. C'est un texte agissant. À l'inverse, la matière du camp, les objets, la nature, le corps des détenus, sont en eux-mêmes un texte, car le réel s'inscrit en eux. Le camp aura servi à l'écrivain de laboratoire pour capter la langue des choses. Le camp, dit Chalamov, est une école négative de la vie. Aucun homme ne devrait voir ce qui s'y passe, ni même le savoir. Il s'agit en fait d'une connaissance essentielle, une connaissance de l'être, de l'état ultime de l'homme, mais acquise à un prix trop élevé. C'est aussi un savoir que l'art, désormais, ne saurait éluder. » (présentation de l’éditeur)


« Maurice Nadeau publie un premier choix en français, dès 1969, chez Denoël. Une dizaine d'années plus tard, Catherine Fournier donne une traduction du livre en quatre volumes, aux éditions Maspero puis à La Découverte. Enfin, en coédition avec Fayard, ce même éditeur rassemble les récits en un seul volume (1986). L'édition qui sort aujourd'hui, et que l'on peut considérer comme définitive, comporte une section inédite, la dernière (Le Gant ou RK 2), dont les chapitres ont été écrits au début des années 1970. La composition du volume correspond à la volonté de l'écrivain. (…) Ce livre, qu'il faut ranger - avec ceux de Robert Antelme, de Primo Levi, de David Rousset ou de Tadeusz Borowski - parmi les plus terribles et nécessaires du XXe siècle, les plus beaux aussi, a gagné son statut d'oeuvre d'art en contournant, pour ainsi dire, la question de la littérature. » (extrait d’un article de Patrick Kéchichian, Le Monde, 10 octobre 2003)

Sur la Toile

Extrait et préface sur le site de l'éditeur

Varlam Chalamov : un poète au Goulag
Par Elena Pavel

L’écrivain Varlam Chalamov a survécu au goulag. Malgré le froid, la faim et la folie, Chalamov est parvenu à préserver son âme. Avec pour seul exutoire, quelques vers de poésie. Il relate ces années d’épreuve dans les Récits de la Kolyma (Regards sur l'Est, juillet 2002)

Varlam Chalamov affronte l'indicible du goulag : Un des témoignages majeurs de l'expérience concentrationnaire est enfin réédité dans une traduction nouvelle qui en reprend le texte intégral. Un essai de la traductrice éclaire ce texte (par Georges Nivat, Le Temps 25 octobre 2003 ).

Dans BiblioMonde

Notre dossier sur la Tchoukotka

Goulag : album de 550 photographies d'archives ou contemporaines

L'archipel du goulag : un autre grand témoignage

Goulag : Le peuple des zeks

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com