BiblioMonde

Regards sur les ambitions turques

par Hasan Basri Elmas (direction de l'ouvrage)

( Livre )
Syllepse
Collection Points cardinaux
mai 1999, 152 p., 12.2 euros

Ouvrage collectif - ISBN : 2907993984


« Confrontation avec la Grèce dans les îles de la mer Égée et à Chypre, guerre sans fin au Kurdistan, répression des libertés démocratiques, islamisation de la vie publique, montée de l'extrême droite, ambitions régionales, implication dans les conflits des Balkans Dans une des régions les plus troublées de la planète, la Turquie s'affirme comme une puissance régionale de premier plan.
Les auteurs éclairent les ambitions, la force et les faiblesses de cette Turquie moderne qui rêve parfois à un Empire ottoman qui s'étendait autrefois de la Chine à l'Adriatique. »

Cet ouvrage collectif (voir la table des matières) est publié en collaboration avec Les Cahiers du CETOB (Centre d'études sur la Turquie, le Moyen-Orient et les Balkans) un département de sciences politiques de l'université Paris-VIII.

« Si l'on peut déplorer la brièveté de certaines contributions (notamment celle de Kendal Nezan sur la question kurde qui constitue pourtant le point de référence de presque toutes les prises de position du gouvernement turc) et l'absence d'une étude de fond de ses ambitions en Asie centrale, cet ouvrage renvoie néanmoins une image relativement fidèle de ce qui fonde les ambitions de la Turquie en Europe et au Moyen-Orient. » (extrait d'un article de Stéphanie Debruyne, Futurible, 2001)

« Hasan B. Elmas introduit l'ouvrage par un très intéressant chapitre sur la réalité des rapports entre la Turquie et l'Union Européenne. L'Italien Stefano Squarcina traite du même sujet, mais à l'envers, se penchant sur la politique de l'ue envers la Turquie. Yves Lacoste, parle du rôle de puissance régionale de la Turquie. Kemal Burkay, secrétaire général du Parti socialiste du Kurdistan, analyse en finesse les obstacles à la démocratisation en Turquie. Rarement le psk peut s'exprimer. Ce petit parti, foncièrement démocrate, est la cible de l'armée et des services turcs tout comme du Parti des travailleurs du Kurdistan d'Oçalan. Kendal Nezan, directeur de l'Institut kurde de Paris, un démocrate proche de Danièle Mitterrand, analyse la question kurde dans le contexte régional, y voyant un facteur de déstabilisation. Quant à Françoise Germain Robin, elle met le doigt là où "cela fait mal" dans un article intitulé : "Qui dirige la Turquie ?" (...). Sur les islamistes turcs, c'est le professeur Mohamed Harbi qui a fait un petit rapport.

La deuxième partie de cet excellent ouvrage s'intéresse aux relations entre la Turquie et ses voisins. Hasan B. Elmas fait une synthèse sur la douloureuse affaire de Chypre qui fait partie du lourd contentieux contemporain gréco-turc, vieux de 44 ans. Gilles Bertrand, analyse les retombées de ce conflit sur les Balkans. L'auteur suivant reprend le même thème, mais à l'envers : "La Turquie et les Balkans". (extrait d’un article de Christophe Chiclet, Confluence Méditerranée, 1999)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi à son financement.



 
© BiblioMonde.com