BiblioMonde

Le Requiem de Terezin

par Josef Bor

( Livre )
Sonneur (Du)
Langue d'origine : tchèque
Traduit par Zdenka et Raymond Datheil
2005, 124 p., 15 euros
Première édition : Robert Laffont - 1965
ISBN : 2916136010

Raphaël Schächter, pianiste et chef d’orchestre tchécoslovaque, arrive au camp de Terezin le 30 novembre 1941 et le quitte pour Auschwitz le 16 octobre 1944. Entre ces deux dates, il réussit, en dix-huit mois d’efforts désespérés, à répéter et à faire jouer le Requiem de Verdi.

Josef Bor raconte cette histoire vraie en s’inspirant des versets du Requiem et en associant sa réflexion sur l’histoire à une méditation sur la musique.

« L’histoire, inspirée d’un fait réel, est celle d’un chef d’orchestre juif interné dans un camp de concentration faisant office d’antichambre d’Auschwitz – là même où mourra Robert Desnos. Une idée le hante : prouver l’aberration des valeurs nazies en montant le Requiem de Verdi avec un orchestre et des chœurs de toutes origines. Et l’homme d’arpenter les baraquements-mouroirs en quête de ténors, de basses, de cors et de contrebasses… Les répétitions se succèdent, rythmées par les rafles impromptues réduisant à chaque fois le projet de Raphaël Schächter. Jusqu’au jour de la grande représentation devant le sinistre Eichmann en personne. "Je raconterai entre autres choses comment le ciel a pu se perdre en enfer et comment l’enfer est monté au ciel", avait assuré Schächter. Promesse restituée à travers ce livre qui serre la gorge. » (extrait d'un article de Jean-Christophe Buisson, Le Figaro Magazine, 6 août 2005)

Ce roman a été publié à Prague en 1963 sous le titre Terezínské rekviem et traduit du tchèque en 1965 par Zdenka et Raymond Datheil.

Dans BiblioMonde

D'autres classiques de la littérature tchèque


____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.




 
© BiblioMonde.com