BiblioMonde

Rhodes et l'ordre de Saint Jean de Jérusalem

par Nicolas Vatin

( Livre )
CNRS Éditions
Collection Patrimoine de la Méditerranée
2000, 128 p., 22 euros

ISBN : 2271055458

L'ouvrage retrace l'histoire mouvementée des chevaliers de Rhodes, de 1306, date de leur arrivée, à 1522, date de leur expulsion par Soliman le Magnifique et qui, à la tête d'un véritable petit État chrétien, contribuèrent à construire une société et une économie originales en Méditerranée orientale, L'ouvrage met par ailleurs en valeur l'œuvre architecturale monumentale dont les restes sont en partie à l'origine du spectaculaire développement touristique de l'île.

Après avoir dû abandonner ses positions en Syrie, l'ordre de SaintJean-de-Jérusalem s'installa à Rhodes dans la première décennie du XIVe siècle. Il y demeura jusqu'en 1522, date à laquelle le sultan ottoman Soliman le Magnifique s'empara de la place après un siège de plusieurs mois. Cette présence à Rhodes et dans son archipel - le Dodécanèse - influença les chevaliers, qui devinrent des pirates redoutés. Ils créèrent un véritable petit Etat chrétien à la frontière des puissances musulmanes. L'ordre, à la fois religieux et militaire, devait en effet s'opposer à ses voisins « infidèles », mais il avait également à gérer un territoire et une population qui entretenait des liens réguliers et pacifiques avec Turcs et Arabes. Cette situation explique l'importance de l'empreinte des chevaliers à Rhodes, où ils contribuèrent à construire une société et une économie originales. Les témoignages de leur œuvre architecturale, bien conservés, sont impressionnants. Les chevaliers de Rhodes avaient su créer une « Rhodes des chevaliers », qui se développa au cours de deux siècles d'une histoire mouvementée.

Sur la Toile

L'ordre de Saint-Jean de Jérusalem (fr.)

L'Ordre de Malte (fr.)

Dans BiblioMonde

Au temps des Chevaliers de Rhodes (XIVe-XVIe siècles)

Les Chevaliers de Malte

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.





 
© BiblioMonde.com