BiblioMonde

Le saccage (1915-1956)

par Leslie Jean-Robert Péan

( Livre )
Maisonneuve et Larose
2006, 607 p., 38 euros

Collection : Littératures d'Afrique et de la Caraïbe - ISBN : 2706819375

Le tome III de Haïti, économie politique de la corruption

Après le scandale de la consolidation des créances oui donnera lieu au grand procès anti-corruption de la Consolidation en 1904, l'occupation des marines américains de 1915 à 1934 contribue de manière significative à ériger l'argent comme la seule valeur collective dans la société haïtienne. l'argent devient le centre du système de valeurs qui corrompt présidents, ministres, juges, parlementaires pour les amener à régler leur conduite selon les désirs de Washington. La corruption devient l'arme légitime du pouvoir qui veut en faire son exclusivité. l'occupation donne naissance à des simulacres en tous genres où les négociations des aspirants au pouvoir politique font monter les prix réclamés par les gérants du système susceptibles d'organiser en leur faveur des pratiques électorales frauduleuses. Simulacres dénoncés en son temps par le romancier Fernand Hibbert. Ce marchandage du pouvoir avec les militaires de la Garde d'Haïti sera la voie royale de l'enrichissement personnel. La corruption de l'État haïtien subséquente à l'occupation des marines correspond à une volonté de Washington de redistribuer le pouvoir vers les classes moyennes au détriment de l'élite bourgeoise. La permissivité dont jouissent les militaires et chefs d'Etat corrompus alliée à l'impunité américaine s'inscrit dans une stratégie de domination de Washington sur la classe politique. En chercheur de vérité, Leslie Péan fait le procès de cette corruption politique qui bafoue l'État de droit depuis ces élections législatives frauduleuses de 1932 organisées avec les baïonnettes des marines. Des pratiques devenues emblématiques pour l'accession au pouvoir politique et qui vont proliférer. Péan analyse du même coup le sort fait à la justice qui, de pouvoir, est devenue une autorité, avant de n'être qu'un simple service dépendant de l'exécutif comme l'a consacré la Constitution de 1935 du président Vincent. Sous le gouvernement d'Élie Lescot, la gestion opaque de l'occupation américaine va favoriser la montée du mulatrisme et d'une corruption banalisée et insolente marinée dans une politique d'annihilation de la production vivrière au profit des intérêts stratégiques de l'économie de guerre américaine. Face au mulatrisme qui prospère et s'épanouit alors sur ce terrain fertile, la marginalisation des classes moyennes écartées de la gestion des biens publics va. trouver dans le noirisme la réponse à ses difficultés quotidiennes. Péan analyse l'émergence du discours noiriste qui va éclore en 1946, cautionnant un combat acharné contre l'ouverture d'esprit et le respect de la différence de l'Autre. Il décortique les mécanismes du clientélisme du gouvernement de Dumarsais Estimé à celui de Paul Eugène Magloire et éclaire les motifs permettant de comprendre pourquoi le dispositif de corruption mis en place n'arrive pas à évoluer par rapport au temps. Ses explications sont pertinentes sur les dérivées nulles des variables coloristes et imaginaires. Nous entrons avec l'auteur derrière le paravent du système pervers de corruption généralisée où l'on voit les dessous des manipulations conduisant à l'enlisement et l'autodestruction actuels.

Préface de Jacques Chevrier

Dans BiblioMonde

Les autres titres de la série Haïti, économie politique de la corruption :

De Saint-Domingue à Haïti (1791-1870)

L'État marron (1870-1915)



L'ensauvagement macoute et ses conséquences (1957-1990)

Notre dossier sur Haïti (BiblioMonde)

____________________________________________

Si vous commandez ce livre à partir de cette page, BiblioMonde touchera une commission et vous participerez ainsi au financement du site.

 
© BiblioMonde.com